Beyond The Veil

Par

(4.7 sur 5) / Autoproduction
Categories
Art Rock Jazz-Rock Rock Progressif

iNFiNiEN, voilà un groupe américain qui était largement passé sous mon radar (très perfectible au demeurant), malgré une certaine ancienneté dans le métier avec un premier album en 2006. Bref, comme souvent, c’est au hasard des clics que je tombe sur leur 4ème opus, Beyond The Veil. La première impression étant souvent la bonne, un parcours rapide des 8 morceaux me convainc rapidement de l’originalité et du foisonnement musical qui surgissent de toutes part. Il ne reste plus qu’à écouter dans le détail !

Difficile de résister à la verve musicale et à la virtuosité de l’entame de « Beyond The Veil » oscillant entre flamenco et free jazz. Le ton est donné ! Après cette débauche instrumentale et vocale de haute volée, on découvre une autre facette où c’est la richesse harmonique qui prime. « Mannequin Parade » décline avec nonchalance un jazz rock assez psychédélique qui joue habilement des contrastes et alternances entre tonalités mineures et majeures sans jamais choisir, nous laissant en perpétuelle suspension.

De l’étrange « Wheel to Nowhere (Good Luck) » on retiendra les riches tournures vocales façon Manhattan Transfer. « Our Breath » avec ses rythmes complexes et syncopés, hérite d’une atmosphère plutôt sombre. Tout aussi sombre ou plutôt mélancolique, l’instrumental « Ascent » se révèle une très intéressante étude de rythmes et de sonorités avec notamment l’apport des cordes et de la flûte. Pièce virtuose s’il en est.

image

Retour de la voix magique de Chrissie Loftus dans le subtil « The Call » et ses sonorités latin jazz du plus bel effet. Vers 4’ on reconnait sans peine le célèbre thème des X-Files qui se sert de base à quelques variations vocales et instrumentales.

« Gratitude » débute par un passage en forme de litanies qui martèlent jusqu’à l’obsession un thème d’essence modale / folklorique. Quelques développements instrumentaux et vocaux ramènent à la litanie. Pièce incantatoire ! La coda instrumentale, « Prayer », en forme de marche lente et pesante, laisse soudainement place à un piano céleste, avant que ne reprenne la marche lente et inexorable. Une descente harmonique finale au piano conclut toutefois dans une certaine lumière.

J’avoue avoir été assez bluffé par l’engagement musical dont fait preuve ce quatuor – Chrissie Loftus, Jordan Berger, Tom Cullen, Matt Hollenberg -, qui nous offre dans Beyond The Veil (*) une musique inhabituellement riche d’influences jazz, rock, folk, soul, classique, avant-garde …, parfaitement maîtrisée tant sur le plan de l’écriture que de l’interprétation. Un must have selon la terminologie consacrée !

(*) https://infinien.bandcamp.com/

Formation du groupe

Jordan Berger : Basse et chœurs - Tom Cullen : Batterie et percussions - Matt Hollenberg : Guitares - Chrissie Loftus : Claviers, chant et chœurs - Musiciens supplémentaires : Liz Carlson : Violons (pistes 5 et 7) - Andrea Weber : Violoncelle (pistes 5 et 7) - Naeemah Z. Maddox : Flûte (pistes 5 et 7)

🌍 Visiter le site de iNFiNiEN →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Album du mois

i/o

Par Peter Gabriel

5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *