Runaway Men

Par

(4 sur 5) / Shaded Moon Entertainment
Categories
Rock Progressif

Galaxy est un groupe originaire du nord des Pays-Bas qui était en activité de 1983 à 1997. Les membres du groupe ont commencé à jouer ensemble très tôt et au fil des ans, ils ont sorti plusieurs démos, un single et un mini-CD (Back Before the Storm). Bien que la plupart de leurs sorties aient été accueillies favorablement par les critiques musicaux, ils n’ont pas percé. Avec leur formation finale, en 1992, ils ont enregistré un album en 1997 qui malheureusement n’est jamais sorti. Mais, 25 ans plus tard, ‘Runaway Men’ sera finalement publié et fait l’objet de cette chronique.

Les membres de la formation : Bart Schwertmann (Kayak), Niels Lingbeek, Ard Ofers et Nils Ofers.

L’une des caractéristiques les plus marquantes, après avoir écouté les huit titres de ‘Runaway Men’, et malgré un âge certain, c’est qu’ils n’ont pris aucune ride. Le rock progressif inhérent à leur musique, permet de les relier à des groupes comme Kansas, Asia, Saga, Time Horizon. Un album diversifié où l’on peut observer un mélange original de différents styles et influences de genres musicaux.

Des compositions pleines d’esprit et d’intelligence qui parviennent à maintenir notre intérêt tout au long de l’album. Ça commence avec « Answers » et « Look Into My Eyes » deux titres dans le style d’ASIA, véritables brulots mélodiques, avec des refrains qui vous rentrent dans la tête et ne vous quittent plus, mais aussi de belles parties techniques. L’instrumental dans le style de Dream Theater « Galery Play » fait feu de tout bois et les guitares orientées vers les soli débridés collaborent parfaitement avec une section rythmique hyper solide. Encore un moment fort de l’album avec « Talk To, Me », typé A.O.R. où le chant de Bart Schwertmann et les claviers dominent le morceau, un titre puissant à la mélodie addictive. Les titres plus mid-tempo ne manquent pas non plus, avec « In Her Head » et « Runaway Man », le groupe montre son savoir-faire dans les ballades langoureuses ou bien musclées.

Runaway Men’ contient de très bonnes compositions et il aurait été dommage qu’il reste dans les tiroirs !

Formation du groupe

Bart Schwertmann : Guitare basse et chant - Niels Lingbeek : Guitares & chant - Ard Ofers : Claviers - Nils Ofers : Batterie

🌍 Visiter le site de Galaxy →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.