Alea Jacta Est

Par

(4 sur 5) / Lynx Music
Categories
Rock Progressif

Ryszard Kramarski est un musicien prolixe, c’est le moins que l’on puisse dire, et pour cause ; cet excellent compositeur et claviériste participe activement aux groupes Millenium, tRKproject, Framauro, et loin de s’épuiser celui-ci nous propose chaque fois des albums d’une très grande qualité.

C’est au tour de Framauro de rentrer en lice avec sa dernière production ‘Alea Jacta Est’. Six titres dont la piste d’ouverture « Like Father Like Son » qui se divise en deux chapitres et « My Belowed Songs » la deuxième partie du morceau ‘Records From My Shelf’ qui figurait sur le précédent album ‘My World Is Ending’ (2022).

image
Ryszard Kramarski

Pas de surprise, la musique du groupe officie toujours dans le même créneau, celui d’un rock progressif mélodique affichant ses influences avec le Floyd. Les morceaux s’enchaînent, mêlant adroitement planeries célestes et envolées progressives que l’on retrouve notamment dans « My Belowed Songs (Records From My Shelf part 2) » et « Dogs & Cats » où la maturité du groupe dans l’interprétation trouve le parfait équilibre entre les guitares (le solo de guitare déchirant surDogs & Cats’) et les nappes de claviers d’une efficacité très floydienne de Ryszard Kramarski.

Dans le même registre, « Lost In Music » laisse transparaître une autre facette de Framauro avec une mise en avant notable du piano et de l’orgue (le solo d’orgue est top avec sa belle couleur jazzy), la mélodie est toujours délicieusement prog avec quelques touches symphoniques, le tout se fondant naturellement dans un ensemble homogène que le chant ne fait que renforcer.

Un final éclatant avec la piste qui donne son titre à l’album « Alea Jacta Est (The Die Is Cast) », et tout comme moi, ceux qui sont conquis par l’aisance mélodique de Framauro seront aux anges. On y retrouve la même cohésion, la même beauté musicale et cette atmosphère si particulière, inhérente à Framauro, nous faisant voyager, bien souvent, dans des paysages aériens, éthérés et doux, fleurant bon les années 70 et pour cette composition assez proches de Camel.

Musicalement dans la droite lignée de ‘My World Is Ending’ paru en 2022, mais un léger cran en dessous, ‘Alea Jacta Est’ décline un rock progressif instantanément accessible, qui offre de nouveaux délices au fur et à mesure des écoutes successives.

Formation du groupe

Ryszard Kramarski : chant, claviers, guitares acoustique & électrique - Avec : - Marcin Kruczek / guitares - Krzysztof Wyrwa / basse, basse fretless - Grzegorz Fieber / batterie - Michał Kramarski / chant (1)

🌍 Visiter le site de Framauro →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *