The Rise Of The Artisan

Par

(4.1 sur 5) / Gaolhouse Records
Categories
Rock Progressif

Sorte de force tranquille du style Neo-Prog, Final Conflict égrène quelques galettes depuis le premier album de 1987. Pas loin de 8 ans séparent tout de même « The Rise Of The Artisan » du 8eme album « Return Of The Artisan ». Final Conflict c’est avant tout un solide duo de guitaristes-chanteurs, Andy Lawton et Brian Donkin, distillant une musique assez directe, parfois musclée mais jamais agressive, plutôt song-oriented comme disent nos amis anglais.

Petite séance de rattrapage à ProgCritique car « The Rise Of The Artisan » est tout de même sorti en janvier 2020, mais une réécoute récente m’a convaincu d’en dire quelques mots. Dès les premiers mesures du titre éponyme on se rappelle ce que Neo-prog signifie et on écoute là ce qu’il a de meilleur à offrir. Chant conquérant, riffs puissants d’orgue et de guitare, et puis plus loin harmonies suaves et mélodieuses. La dernière partie est franchement floydienne. Belle entrée en matière !

image

Très beaux vocaux en duo pour démarrer « Life#1 » pour un second morceau lui aussi assez musclé. Plus loin dans l’album « A River Of Dreams » déroule son style acoustique pour cette calme ballade. Plus étrange, « 4 Domains » et son lacis de basse et batterie, reste résolument dans les tons mineurs. Intro piano, voix et basse plutôt réussie pour « This Pulse », puis un passage de guitare sur fond de synthé alternant un accord mineur/majeur qui donne un côté hypnotique à la musique.

La pénultième piste, « The Door », commence par distiller ses volutes de piano, puis ses double vocaux. « Breaking The Cycle », plutôt sombre et parfois dissonant, clôt l’album en ce qui semble symboliser la fin de l’ascension et le début de la chute.

Outre le talent incontestable des 2 leaders déjà cités, une mention spéciale aux autres protagonistes : Steve Lipiec et ses superbes claviers, Barry Elwood pour sa basse virtuose et Eden Longson pour sa science de la batterie et des percussions.

Deuxième volet de la trilogie « The Artisan », ce nouvel album-concept vient nous rappeler que les vétérans du Neo-Prog sont toujours bien présents et qu’ils assument sans aucun complexe leur style musical caractéristique et parfaitement au point. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Final Conflict, leur musique est à rapprocher du Marillion des débuts, d’Arena, de Pallas, de Pendragon ou de Jadis, par exemple… mais avec leur propre style tout à fait identifiable !

Formation du groupe

Andy Lawton - Guitares, Chant - Brian Donkin - Guitares, Chant - Steve Lipiec - Claviers - Barry Elwood - Basse - Clair Brennan / Chœurs - Henna Jackson / Chœurs - Avec : Eden Longson / Drums

🌍 Visiter le site de Final Conflict →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Islands

Par The Flower Kings

4.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *