Catabase

Par

(3.5 sur 5) / Autoproduction
Categories
Métal Progressif Rock Progressif

Catabase, le projet de Damien Hovelaque, est une belle gageure qui cherche à mélanger une myriade de styles pour créer sa propre vision musicale. Dans les huit compositions, attendez-vous à entendre du rock progressif, du post-rock, de l’ambiant, du néo-prog et du métal, ainsi qu’une bonne dose de musique dite cinématique.

En fait Catabase pratique une fusion remplie d’influences et d’œillades. On peut reconnaître et ressentir des atmosphères aussi différentes que sur des albums de Satriani, Pat Metheny, Jean Pascal Boffo et autre Al Di Méola. S’accaparant chacun de ces styles différents, prenant le meilleur et évitant le moins bon, Catabase installe et impose finalement son propre style.

image
La catabase (du grec ancien κατάϐασις / katábasis, « descente, action de descendre ») est un motif récurrent des épopées grecques, traitant de la descente du héros dans le monde souterrain, les Enfers (source Wikipédia). 

Damien conçoit avant tout des mélodies, un atout primordial qui l’éloigne de la pire des musiques instrumentales pour guitaristes. Il garde ce côté accessible qui fait le charme de ses compositions. Les morceaux s’enchaînent sans vous laisser reprendre votre souffle, ils sont éclectiques se mélangent et s’entremêlent, un petit tour d’horizon de quelques titres pour se faire une idée.

D’abord, le premier morceau éponyme, et le dernier aussi « Catabase (outro)« , déroulent une structure (Prog/pop ?) simple, mais avec ce qu’il faut de mélodie, pour être les atouts tranchants de l’album. D’une belle puissance ramassée, « La Vida Brève » se révèle être une véritable petite bombe de prog jouissif. La mélancolie discrète de, « Sur Un Fil » et « Jardin d’Oubli » s’égrène en ballades sur des mélodies douces parfaitement aériennes. Et, enfin, l’on se laisse prendre d’entrée au riff assassin de « Dernier chant », et à son émotion à fleur de peau.

Loin de la descente aux enfers que nous suggérait l’étymologie du titre de l’album, Catabase produit une musique d’une cohérence indéniable qui balaie une multitude de styles. Confirmant le potentiel de son géniteur, l’opus, malgré quelques défauts de jeunesse, mérite une oreille attentive !

Formation du groupe

Musique : Damien Hovelaque - Guitares : Damien Hovelaque - Batterie : Nicolas Madgwick - Basse : Julien Hovelaque - Enregistrement : Julien Hovelaque - Mixage : Damien Hovelaque - Mastering : Studio Henosis

🌍 Visiter le site de Catabase →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Too Late

Par Illusion Of Gravity

3.7 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *