A Cell to Call Home

Par

(4.2 sur 5) / Autoproduction
Categories
Métal Progressif Rock Progressif

Il aura fallu 8 longues années à Advent Horizon pour donner un successeur à ‘Stagehound’, précédent opus du groupe sorti en 2015 alors chroniqué sur le tout jeune site ProgCritique. Le groupe Américain, originaire de Salt Lake City, a franchi un sacré step avec ‘A Cell to Call Home’, améliorant ostensiblement l’écriture ainsi que la production pour proposer un album de rock progressif moderne à tendance métal très travaillé, pour le plus grand bonheur de nos oreilles exigeantes.

Tout ceci débute remarquablement avec “Water” qui allie riffs métal complexes et sens mélodique dans une ambiance rappelant Porcupine Tree ou Haken. Habile transition au piano virtuose via l’interlude “Snow Child” qui sert d’introduction au titre suivant, “How Did It Get So Good?”, belle réussite façon power ballad avec guitares acoustiques, chœurs à base de ‘Woo-oo’ et nappes de claviers. Le titre, à la qualité sonore irréprochable, accroche de suite l’auditeur. Il est en supplément relevé de magnifiques solos de guitare. A mi-morceau, un riff plein de groove vient modifier l’ambiance et permet aux membres du groupe d’exprimer tout leur talent.

Un vrai travail sur les voix, en particulier dans les enchaînements, caractérise le très Pop “Rain On Open Water” qui pourrait aisément trouver sa place dans la grille de RTL2 (spoil : cela n’arrivera pas…).

Sortez les briquets, c’est l’heure de “Your Flaws”, titre sur lequel la countrysante voix de Kristen McDonald vient rejoindre la fête pour une balade de très belle tenue. Kristen fait du rab, puisqu’elle donne de la voix également sur le titre suivant “Truth”. On retrouve ici un très bon riff groovy qui constitue l’élément central du morceau.

image

L’inévitable Jordan Rudess vient poser quelques notes de clavier sur “Calling It Off”, titre Prog-Métal contemporain où la virtuosité des participants vient une fois de plus se mettre au service de l’écriture.

Une ambiance plus intimiste habille le début de “Control” sur lequel le son du groupe évolue de manière un peu inattendue vers quelque chose de plus épuré. Le chant lead de Rylee McDonald est remarquable sur tout le morceau, et que dire de l’extraordinaire solo de saxophone de Hayden Payne accompagné par un superbe riff heavy.

Maybe” constitue une respiration bienvenue sur laquelle Rylee McDonald montre à nouveau toute l’étendue de sa tessiture vocale. Nous voici dans de bonnes dispositions pour accueillir le titre qui donne son nom à l’album “Cell To Call Home”, épic Prog de 10 minutes, qui constitue une des grandes réussites du disque. Comme on peut l’attendre, le morceau alterne les ambiances sonores, les mélodies ‘catchy’ et les époustouflantes expressions instrumentales.

Avant de partir, vous prendrez bien un petit “Hold Me”? Encore une mélodie qui semble si évidente et belle à la fois, servie par de très belles parties de guitare.

Un travail d’orfèvre. C’est ce qui pourrait caractériser ‘A Cell to Call Home’ sur lequel le moindre détail semble avoir été réfléchi et travaillé pour approcher une idée de la perfection. L’album est marqué par une étonnante homogénéité malgré le temps nécessaire à sa conception, les nombreux invités et la diversité de ses ambiances. Encore une belle réussite démontrant, si besoin, la vitalité de la scène progressive moderne.

Formation du groupe

Rylee McDonald ; Chant, Guitares, Claviers - Mike Lofgreen : Batterie et Percussion - Cason Wood : Basse, Claviers, Trombone - Grant Matheson : Guitare, Claviers, Chœurs - Musiciens additionnels : Jared Roswell Hill : Piano sur “Water,” “Snow Child,” et “Maybe” - Randy McStine : 2nd solo de guitare sur “How Did It Get So Good?” - Dave Meros : Basse sur “Your Flaws” - Kristen McDonald : Chant sur “Your Flaws” et “Truth” - Jordan Rudess : Clavier lead sur “Calling It Off” - Hayden Payne : Saxophone sur “Control” - Justin May : Intro Guitare et chœurs sur “Cell To Call Home” -

🌍 Visiter le site de Advent Horizon →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Magic

Par VOYAGER X

4 sur 5

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *