Les plus appréciés

Riven Earth – Project One

ParGabriel 17 janvier 2019Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Crossover Prog  /  Riven Earth – Project One

Riven Earth

 / Project One


(3.5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Crossover ProgRock Progressif

Formation:  Wolfgang Beckers - Claviers --- Günter (Guenni) Schlünkes - guitare et basse --- Uli Krücken - Chant et guitare Acoustique

  • 1. Darkness
  • 2. Stop!
  • 3. Till The Last Curtain Falls
  • 4. History Has Taught Them Nothing
  • 5. Boat People
  • 6. Thoughts Of The Past
  • 7. Out Of The Blue
  • 8. Caravan Of Rock 'N' Roll
  • 9. Mad Man Moon

« Project One » , est le premier album pour l’équipe allemande de Riven Earth formée il y a deux ans par des artistes expérimentés. Les musiciens ne sont pas de toute première jeunesse, et les compositions au nombre de neuf, fleurent bon le progressif que l’on jouait dans les années 70/80.

Cette formation inspirée distille des mélodies savamment agencées, entrecoupées de climats  aérées surfant entre les différentes atmosphères avec l’élégance de groupe comme, Eloy ou Barclay James Harvest, Vous me direz, rien de bien original là-dedans, et bien oui, mais justement c’est ce qui est bon et qui nous fait retomber avec bienveillance vers nos premiers amours.

La musique de Riven Earth est généreuse, énergique, « Darkness » le premier morceau de l’opus est à ce titre le plus caricatural de l’orientation musicale du groupe. La couleur obtenue ne bénéficie d’aucun doute, on se retrouve propulsé parmi des ambiances propres aux seventies, refrains imparables et mélodies privilégiant les mid-tempos plutôt que les envolées speedées. Et ça continu, car Riven Earth sans passéisme nostalgique, pratique un rock progressif « canonique » comme il ne s’en fait plus, « Till The Last Curtain Falls » et « Boat People » , entre autres, alignent climats tarabiscotés et atmosphères à la fois lourdes et stimulantes, comme au bon vieux temps.

« Project One » est un album plutôt bien balancé, et il n’est pas trop tard pour replonger dans cette musique, qui par ses qualités a réussi à franchir le cap de plus de cinq décennies !


Genres:
  Crossover ProgRock Progressif
Visiter le site de Riven Earth
cette critique a été partagée 0 fois
 800
A propos de

 Gabriel

  (482 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.