Les plus appréciés

MDS Monnaie de Singe – THE LAST CHANCE

ParGabriel 11 avril 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  MDS Monnaie de Singe – THE LAST CHANCE

MDS Monnaie de Singe

 / THE LAST CHANCE


(5/5)
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Anne Gaelle Rumin (Chant), --- Christophe Laporte (Guitares), --- Eric Farges (Batterie), --- Jean-philippe Moncanis (Guitares), --- Philippe Chavaroche (Claviers), --- Philippe Glayat (Chant), --- Serge Combettes (Basse)

  • 1. I AM
  • 2. Seven billions dreams
  • 3. Emergency
  • 4. Earth
  • 5. The Last Chance
  • 6. under 50
  • 7. December 3033
  • 8. Magic tree
  • 9. Lucky Star
  • 10. Happy Birthday

Le groupe originaire du Cantal, Monnaie De Singe, revient nous titiller les oreilles après quatre albums, dont le dernier d’entre eux ‘Error 404’ donnait une direction nouvelle à leurs compositions. En effet autour d’une écriture collective, les textes devenaient majoritaires en anglais, pour coller au plus près de la musique, Philippe Glayat et Anne Gaëlle Rumin, se partageant le chant.

Toujours dans la même lignée parait aujourd’hui « The Last Chance » qui est sans conteste l’album phare de la carrière de Monnaie De Singe, et je trouve pour ma part, qu’il est le plus réussi de leur discographie. Il s’agit d’un concept album, de dix titres, narrant la décomposition et le déclin lié à la surconsommation de notre monde actuel. La seule issue et ‘la dernière chance’ pour la sauvegarde de notre espèce étant, au demeurant, notre départ vers un futur hors de notre système.

Un sujet expressément tragique s’il en est, que l’on retrouve dans la couleur musicale de l’opus qui privilégie les ambiances lunaires et les tonalités on ne peut plus sombres. Inspiré et éclectique « The Last Chance », combine les titres passionnés et faciles d’accès, à l’image de « under 50 » et « Magic tree » . D’autres sont tour à tour explosifs ou plus introvertis à la manière de « Seven billions dreams » et « My Lucky Stars » . Sont aussi présents les morceaux aux architectures franchement « progressives » comme le fabuleux « Emergency » , et surtout l’incroyable et poignant « The Last Chance » , tout en volutes légères, 6:48 minutes qui vous emmènent loin… Petit regret la présence de Philippe Glayat au chant sur un seul titre (under 50).

De « I AM » à « Happy Birthday » , on fait route avec un album très aérien, les atmosphères portant les mélodies s’enchaînent avec une perfection métronomique et l’ensemble donne un résultat d’une homogénéité parfaite. Une production aux petits oignions, des musiciens au sommet de leurs arts, un packaging de toute beauté, que demander de plus !

MDS "IAM" (The last chance 2018)

Posted by Monnaie de singe on Friday, January 19, 2018

Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de MDS Monnaie de Singe
cette critique a été partagée 0 fois
 800
A propos de

 Gabriel

  (416 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.