Les plus appréciés

Anaïd – Libertad

ParGabriel 19 avril 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Anaïd – Libertad

Anaïd

 / Libertad


(3.5/5)
Label: Musea Parallele   
Genres:  Rock ProgressifRock Psychédélique

Formation:   Jean Max Delva / Batterie, Percussions, Vibraphone - Emmanuelle Delva-Lionet / Chant, Claviers - Alexis Delva / Guitares - Ludovic Metayer / Basse, Claviers

  • 1. Barcelona
  • 2. La Louve
  • 3. Kate
  • 4. La Libanaise
  • 5. Libertad
  • 6. Mr Hopper

Quel étrange aréopage formé par le groupe Français Anaïd, en effet c’est un combo familial qui se compose du père Jean-Max Delva  (Batterie, Percussions, Vibraphone) de la mère Emmanuelle Lionet (Chant, Claviers) et du fils Alexi Delva (Guitares). Ludovic Metayer les a accompagné à la basse pour la réalisation de l’album. « Libertad » est sorti en 2016, et évidemment on se demande quelle peut bien être l’identité musicale de cette surprenante formation ?

Dés la première écoute on y reconnaît immédiatement un Anaïd marqué par l’empreinte d’une musique qui oscille entre jazz rock et rock progressif. Les six morceaux sont sans compromis et affichent un bel équilibre entre rythmiques enlevées et passages émotifs. Au niveau du chant d’Emmanuelle, les références qui me viennent à l’esprit évoquent une chanteuse française des années 70, Mama Béa Tekielski pour l’intensité émotionnelle dégagée, ou bien plus proche de nous dans le temps, Tarja Turunen (ex Nightwish) ou Dianne van Giersbergen (ex Xandria) pour la puissance. Mais Emmanuelle officie quand même dans un registre légèrement différent, il s’agit ici d’une voix lyrique et théâtrale, au phrasé roulant et appuyé.

Le premier titre « Barcelona », qui démarre, dans un premier temps par un chant posé et calme, prend son envol au fur et à mesure que la mélodie se développe et se durcit pour s’épanouir dans un final débridé. Le voyage continue avec « La Louve »  une déclinaison contemporaine d’un rock progressif qui subjugue. La ballade « Kate » maintient un fort niveau de qualité en combinant adroitement l’entrelacement des paysages musicaux, il faut dire que le mélange des genres est un exercice qu’affectionne particulièrement Anaïd. A la croisée du folk-rock et du progressif « La Libanaise » , empreint d’une lourde charge émotionnelle, canalise les tensions musicales qui se matérialisent par un solo de guitare déchirant, associé aux caprices d’un chant fluctuant entre sensualité et brutalité. Une musique légère et aérienne voila « Libertad » , vibraphone et guitare accompagnent alors le chant et apportent une coloration et une atmosphère apaisante. « Mr Hopper » (Hugh Hopper/Soft Machine 1945-2009) se détache du lot avec son style personnel et chaloupé, aux frontières du rock progressif et du jazz-rock.

Anaïd, groupe fortement inspiré, délivre avec « Libertad » une musique rock où le lyrique, le progressif, le folk s’associent à la perfection avec un chant féminin original !


Genres:
  Rock ProgressifRock Psychédélique
Visiter le site de Anaïd
cette critique a été partagée 0 fois
 700
A propos de

 Gabriel

  (398 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.