No Pristine Rubbery Perception

Par

(4.1 sur 5) / Inverse Records
Categories
Rock Progressif

PRP est un projet musical finlandais porté par Pettri Kurki et Rami Turtiainen, tous deux multi-instrumentistes et œuvrant dans un groupe d’art rock dénommé Grus Paridae. Je me hasarde à supposer que PRP est l’acronyme de Petteri-Rami Project, acronyme que l’on retrouve d’ailleurs malicieusement dans le titre de ce premier album, No Pristine Rubbery Perception.

La courte intro instrumentale avec ses sonorités désincarnées nous plonge dans une ambiance assez indéfinissable. Le contraste n’en est que plus étonnant quand « Rubber Hands » nous balance un énorme riff et une rythmique hard rock à la testostérone. Energique ! A peine moins musclé, mais toujours aussi rythmé à la basse et à la guitare, « No » nous offre quelques superbes passages vocaux qui emportent tout. Excellent !

image

Le très contemplatif et floydien « Rubber Hands, Pt. II – Days » est sans doute un des sommets de l’album. Une très belle mélodie vocale sur un fond musical hypnotique. Autre grand moment avec « Exp ». On débute gentiment avec un piano jazzy qui lance une rythmique lourde et un thème de guitare héroïque à souhait. Quelques passages acoustiques viennent rompre de temps à autre le côté inexorable de la musique.

« It’s Never Always » avec son titre en forme d’oxymore est une ballade à la guitare acoustique d’une belle richesse mélodique et harmonique. « Rubber Hands, Pt. III – The Sea of Streets », revient en mode heavy prog, mais plus confus et moins convaincant que le reste de l’album. Les quelques respirations acoustiques qui parcourent la piste sont par contre plus inspirées.

L’album se termine par un bonus track, le très psychédélique « SunSon » avec son étrange mélopée électronique sur basse bondissante qui monte imperturbablement ses gammes modales, à peine entrecoupée de quelques petits effets de guitare acoustique très réussis. Piste étrange mais très intéressante !

No Pristine Rubbery Perception est un album plutôt concis, assez percutant avec une vraie dynamique musicale, quelques belles trouvailles, plus énergique que contemplatif, quelque part entre heavy prog et rock psychédélique. Bref, à découvrir !

Titres :

1. Rubber Hands, Pt. 0 – Prelude of the Distant Past (2:49)
2. Rubber Hands (5:10)
3. No (4:19)
4. Rubber Hands, Pt. II – Days (5:00)
5. Exp (5:11)
6. It’s Never Always (3:53)
7. Rubber Hands, Pt. III – The Sea of Streets (5:36)
8. SunSon (bonus track) (5:14)

Formation du groupe

Rami Turtiainen (Grus Paridae) : Chant, guitares, synthés, batterie et programmation - Petteri Kurki (Grus Paridae) : Chant, guitares, basse, synthés, batterie et programmation de percussions

🌍 Visiter le site de PRP →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *