Pilgrim

Par

(4.5 sur 5) / White Knight Records
Categories
Rock Progressif

C’est avec un plaisir non dissimulé que je découvre le nouvel album ‘Pilgrim’ de Peter Gee, le bassiste du groupe Pendragon depuis 1978. Un album-concept qui s’inspire du livre de John Bunyan « The Pilgrim’s Progress » de 1678.

Peter est entouré pour ce pèlerinage vers la Cité Céleste des vocaux de Steve Thorne, Jimmy Flanders, Becky Brannigan et Hayley Oliver, ainsi que de Steve Christey (Jadis) à la batterie.

Souvent critiqué dans sa production solo pour un manque d’originalité et d’audace progressive, son petit dernier s’il ne réserve pas de réelle surprise, propose par contre un éventail de morceaux plus intéressants les uns que les autres.

image

A commencer par la superbe intro « Pilgrim’s Burden » qui s’inscrit dans un mid-tempo mélancolique et bucolique. Le reste de l’album, à l’image de ce premier titre, ne nous ménage pas une seconde de répit et se distingue par un aspect mélodique fouillé et subtil qui séduit immédiatement. Il faut dire que les vingt titres de ‘Pilgrim’ sont remarquablement servis par d’excellents chanteurs, qui rendent l’album exaltant.

En ce qui concerne les influences des compositions la palette est large, allant du progressif « The Wicket Gate », « The Delectable Mountains » et « The Celestial City », à la piste de rock classique « The City of Destruction ». Quelques évocations du style Genesis sont aussi présentes dans les pièces acoustiques « Faithful » et « Enchanted Ground ».

La douceur et le raffinement suave de « The Destroyer » et « Valley of The Shadow Of Death » évoquent quant à elles certaines ambiances développées période ‘The Masquerade Overture’ (1996) de Pendragon.

Pilgrim’ sans innover particulièrement, dégage force et cohérence, les thèmes sont variés et les mélodies efficaces, cela donne un album éminemment vivant et captivant qui reflète bien tout le talent de Peter Gee.

Formation du groupe

Peter Gee : Guitares, Piano, Claviers, Basses, Percussions - Steve Thorne : Chant - Jimmy Flanders : Chant - Becky Brannigan : Chant - Hayley Oliver : Chœurs - Steve Christey ; Batterie

🌍 Visiter le site de Peter Gee →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Void

Par Coma Rossi

4 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *