The Lightmaker

Par

(4.5 sur 5) / Auroproduction
Categories
Rock Progressif

Nine Skies nous livre son quatrième album studio, ‘The Lightmaker ‘, deux ans après l’excellent ‘5.20’ (album du mois de juin 2021 / ProgCritique). Un concept album qui raconte ‘l’histoire de Rudy, qui vit désormais sa 1001ème et dernière vie. L’album retrace certaines de ses existences à travers le regard de plusieurs personnages et l’introspection de ces différentes incarnations incitent à la réflexion sur la condition humaine’.

Après la perte du guitariste et compositeur Eric Bouillette, Alexandre Lamia (compositeur, guitariste) et Anne Claire Rallo (paroles, claviers) reprennent le flambeau pour faire perdurer Nine Skies, et rendre par ce biais un hommage éloquent à Eric. Ont participé à l’élaboration de ‘The Lightmaker ‘ : David Darnaud (guitares), Alexis Bietti (basse), Johnny Marter (batterie) et Achraf El Asraoui au chant sur le titre ‘The Architect’. Nous retrouvons à l’écoute des pistes plusieurs invités, que je vous invite à découvrir au fil de la lecture.

image

En entame de l’album un titre instrumental, « An Fánai » où guitare acoustique et claviers légers créent un paysage serein flottant sur une brume légère. Vient ensuite et naturellement « The Explorer » où le groupe dépeint de manière experte la tension et l’anxiété du personnage à travers le chant captivant de Riccardo Romano. « The Dreamer » s’ouvre en douceur, puis progressivement, synthé, piano et guitares limpides viennent soutenir le chant vigoureux de Martin Wilson, le long solo poignant d’Alexandre Lamia surgit en final comme l’exutoire d’un rêve devenu réalité.

Un puissant « The Chaotic » vient ajouter à l’album un fort courant de tension, guitares acérées, rythmique mordante et le chant mutant d’Arnaud Quevedo nous plongent dans un univers tourmenté, alors que le morceau prend de l’ampleur, la voix de Laura Piazzai casse le rythme pour une pause légère et laisse la place au superbe solo de synthétiseur vintage d’Adam Holzman. Une atmosphère surnaturelle baigne « The Lost », la performance vocale de Kristoffer Gildenlöw ajoute à la mélodie un caractère ténébreux, le tout secoué par les accélérations puissantes de la section rythmique d’Alexis Bietti (basse) et de Johnny Marter (batterie), j’aime ces contrastes d’intensité assez soudain.

image

Un interlude apaisant aux chœurs célestes (50 personnes y ont participé) « The Wanderer » fait la transition vers « The Haunted », lumineux et aérien, tout comme le chant de Charlie Bramald. Mélodie feutrée où Nine Skies joue beaucoup avec la mesure et le rythme, les idées musicales se superposent habilement les unes aux autres. C’est l’un des titres qui fait partie de mes préférés. Un final grandiose, « The Architect » avec la participation de John Mitchell pour le solo de guitare et Marco Minnemann à la batterie, le chant étant assuré par Achraf El Asraoui. Une mélodie à l’assemblage instrumental raffiné, mais dotée d’une structure solidement construite qui démarre sereinement pour enfin exploser en une symbiose prog et symphonique.

The Lightmaker‘ démontre avec brio l’importance de l’association du chanteur (se) avec la composition qu’il (elle) interprète. Chaque titre de l’album s’en ressent de manière magistrale ! ‘The Lightmaker‘ c’est aussi une musique qui ose être aventureuse et inventive, jouée par des musiciens talentueux passionnés par le prog.

Formation du groupe

Alexandre Lamia : Guitares, piano - Anne-Claire Rallo : Claviers - David Darnaud : Guitares - Alexis Bietti : basse - Johnny Marter : batterie - Achraf El Asraoui : chant sur 'L'Architecte' (8) - Invités : Riccardo Romano : chant sur « The Explorer » (2) - Martin Wilson : chant sur « The Dreamer » (3) - Adam Holzman : claviers sur 'The Chaotic' (4) - Arnaud Quevedo & Laura Piazzai : chant sur 'The Chaotic' (4) - Kristoffer Gildenlöw : Chant et basse sur 'The Lost' (5) - Chœur sur 'The Wanderer - Interlude' (6) : 50 personnes ont participé (liste des noms sur le livret) - Charlie Bramald : chant sur 'The Haunted' (7) - Marco Minnemann : batterie sur 'The Architect' (8) - John Mitchell : solo de guitare sur « The Architect » (8)

🌍 Visiter le site de Nine Skies →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Commentaires

  1. Bonjour et bravo pour votre travail très inspiré et très inspirant pour les amateurs de Prog Rock dont je fais partie. Petite découverte que je voulais vous soumettre et que j’apprécie pas mal : Abraham Music Project, franchement à écouter ! Merci de me dire ce que vous en pensez !
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *