Delusion Rain

Par

(4.25 sur 5) / Unicorn
Categories
Rock Progressif

A l’écoute de « Delusion Rain« , le sixième album du groupe, on découvre vraiment de quelle manière MYSTERY a évolué au fil des ans, pour nous proposer la quintessence de ce qu’il sait faire de mieux. Proche de l’univers de Yes, Asia, Génésis, Marilion,  MYSTERY développe sa propre approche de la musique et nous propose un album sans gros défauts.

Cet album est une vrai réussite et au départ ce n’était pas gagné. En effet le départ du chanteur Benoit David pour Yes avait été un coup dur pour le groupe, mais l’arrivée de Jean Pageau, qui assure de manière impériale, permet à MYSTERY de compenser avec brio. « Delusion Rain » ouvre l’album sur une introduction atmosphérique, un titre d’une lancinante beauté, la guitare acoustique de Michel St-père est omniprésente, l’électrique survole l’ensemble et donne au morceau une structure aérienne. « If You See Her » titre apaisant, sombre et envoûtant à la fois, « The Last Glass of Wine » une grande ligne de basse comme épine dorsale sur la totalité de la mélodie des plus réussie, magnifiquement chanté par Jean Pageau, tandis que « Wall Street King » dans la lignée de ce que RUSH peu faire de mieux ne déçoit pas; mon titre préféré de l’album, symphonique et progressif agrémenté de belles harmonies vocales et d’un solo de guitare de Michel des plus inspiré.

« The Willow Tree » la pièce pivot de presque 20 minutes, explore paradoxalement le côté plus lourd, néo-progressif et à la fois planant de MYSTERY et effectivement il réussit à réunir tous les ingrédients permettant de façonner un grand morceau, les parties instrumentales sont bien en place la guitare virevoltante, la section rythmique des plus inventives (un plus pour la batterie de Jean-Sébastien Goyette). Pour conclure cet album où pas un titre ne montre de faiblesse, voici le coup de grâce « A Song for You » où les sons vintages des synthés de Benoit Dupuis vous enivreront, pour nous rappeler les grandes heures des groupes rock progressif des années 70/80, où au détour des notes nous rencontrons, Camel, Saga, Rush, Marillion, Pendragon… que du beau monde !

De belles mélodies, de la musique élaborée avec des morceaux de bravoure tout en restant abordable, sans doute l’indispensable du groupe !

Formation du groupe

Benoit Dupuis (Claviers), --- François Fournier (Basse), --- Jean Pageau (Chant), --- Jean-Sébastien Goyette (Batterie), ---Michel St-père (Guitares), --- Sylvain Moineau (Guitares), --- Invités : Antoine Michaud (Guitares),-- Sylvain Descoteaux (Piano)

🌍 Visiter le site de MYSTERY →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Islands

Par The Flower Kings

4.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *