Parallel Life

Par

(3.75 sur 5) / Glassville Records
Categories
Rock Progressif

Parallel Life est le quatrième album de Hasse Fröberg sous le patronyme de HFMC (Hasse Fröberg & Musical Companion). Hasse est connu pour sa contribution pendant plus de dix ans en tant que chanteur et guitariste du groupe The Flower Kings, ainsi que pour son travail avec le groupe de hard-rock suédois Spellbound dans les années quatre-vingt.

L’album débute avec la plage éponyme « Parallel Life » , divisé en six parties, il est le titre le plus emblématique de l’album et représente, sur plus de 22 minutes, une parfaite illustration de ce qu’est la musique de HFMC. De toute évidence, les ingrédients faisant la réussite de ses précédentes productions sont repris, à savoir une influence métal progressif bien présente et de bonnes mélodies basées sur des riffs enflammés. Chacun des six chapitres amène son lot de diversité en enchaînant les passages musicaux riches et variés, tantôt métal, tantôt néo-progressif, mais toujours mélodiques et fluides.

Le reste de l’album est du même acabit et le combo confirme son style avec « Sleeping with the Ghost » , une piste rapide au tempérament agressif, qui puise son inspiration musicale du côté de kansas. Rythmique puissante et variété des lignes mélodiques, « Time Waits » ravira les amateurs de claviers omniprésents ainsi que des pièces ramassées et très techniques dans le style de YES. Format plus accessible pour « All Those Faces » un rock mid-tempo, avec un intéressant solo de guitare plus progressif que métal. Plus légère et moins consistante la ballade « Rain » vient détendre l’atmosphère par son ambiance planante et permet à Hasse de démontrer sa maîtrise vocale. Si l’intro de « Friday » paraît prometteuse, la suite l’est nettement moins, ce hard rock, façon « Take Away My Soul » d’Uriah Heep, revisite à lui seul tous les clichés d’un hard rock typé années 70 et cela sans grande conviction, le titre n’est pas mauvais, mais peut mieux faire ! Les guitares agressives sont provisoirement rangées pour laisser place à la douce mélopée de « Never Alone » et au chant moelleux de Hasse, accentuant ainsi le sentiment de plénitude que dégage l’excellente mélodie.

Moins attrayant que « Powerplay » paru en 2012, « Parallel Life » confirme tout de même le savoir faire de Hasse et de ses compagnons dans un style orienté vers un rock progressif énergique qui s’inscrit dans le sillage de ses prédécesseurs !

Parallel Life, Pt. 3 – You and Life

Formation du groupe

Hasse Fröberg : chant, guitare, basse, --- Anton Lindsjö : guitare, --- Ola Strandberg : guitare, batterie, --- Kjell Haraldsson : claviers, --- Thomas Thomsson : basse

🌍 Visiter le site de HFMC (Hasse Fröberg & Musical Companion) →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *