Femmes, Family And Mars

Par

(4.5 sur 5) / Electric Fantasy Records
Categories
Rock Progressif

Femmes, Family And Mars c’est le titre et le programme du nouvel album de Mark J Dye / Elysian Fields. Petit clin d’œil avec ce mot en français ! D’ailleurs quand j’ai découvert ce titre pour le moins original, j’ai eu en tête cette sentence péremptoire de ‘Doc’ Emmett Brown dans Retour vers le Futur : « Je vais m’attaquer au deuxième plus grand mystère de l’univers : les femmes ! »

Ainsi donc, conformément à ce qui est annoncé dans le titre, le multi-instrumentiste et compositeur américain évoque ici les femmes qui ont compté dans sa vie, ainsi que sa famille et la planète Mars, cette dernière ayant toujours eu une place à part dans l’imaginaire humain.

Après le colossal Gateway, véritable comédie musicale de grandes dimensions, Mark s’offre un moment de respiration, avec un album nettement plus concis et des morceaux plutôt courts. Une première écoute confirme cependant que l’esprit de Broadway et la fibre théâtrale sont toujours palpables dans cette nouvelle œuvre.

Je ne sais pas si Mars constitue un avenir pour l’humanité, mais « Onward To Mars » nous y amène avec fougue et conviction : un rock enlevé et très mélodique. Place maintenant aux femmes (5 chansons) et à la famille (4 morceaux instrumentaux), conçues comme 2 mini-cycles dont les chansons / morceaux s’intercalent, évitant ainsi trop de proximité thématique.

Les évocations féminines débutent avec « Angie » … Difficile de ne pas faire le parallèle avec le tube de 1973 cosigné de Jagger / Richards. Même tempo lent, mais ici point de guitare acoustique. Place à « Lea », une belle balade mélodique, avec une nouvelle fois beaucoup de piano en accompagnement. « Another Girl », toujours aussi mélodique adopte un ton mélancolique et empli de regrets. J’aime beaucoup le côté un peu déclamatoire dans « Desiree », ici le style comédie musicale est très palpable : ample et généreux. Je garde la « dernière » pour la fin !

image

Les quatre pièces instrumentales font partie d’un EP intitulé Thoughts of…A Memory Transformed dans lequel Mark évoque sa mère, son père, son frère et une fille dont on n’en saura pas plus. Mélodies mélancoliques, moments plus intenses, une belle écriture pianistique … Voilà ce qui caractérise ces courts mais intenses morceaux. « Thoughts of Matt » est mon moment préféré : un piano d’une rare élégance qui lance de rapides sextolets donnant à la musique un tissu harmonique flottant du plus bel effet.

« Adrienne », Mme M. Dye à la ville, a le privilège de clore l’album … A moins que Mark ne soit en fait le vrai privilégié dans l’affaire ! Nouvelle chanson théâtrale, très réussie sur le plan mélodique et harmonique.

Une petite surprise que Femmes, Family And Mars qui surgit après nombre d’albums très ambitieux ayant pour thème la science-fiction. Nous avons ici quelque chose de plus intimiste et personnel, où le musicien livre ses sentiments à travers une musique romantique moderne, à l’américaine, avec un côté crooner du plus bel effet !

Formation du groupe

Musique et paroles de Mark J. Dye. Tous les instruments et voix par Mark J. Dye

🌍 Visiter le site de Elysian Fields →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Orbe

Par Le Baron de Vincèse

4.2 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *