Les plus appréciés

Fields Of Troy – The Great Perseverance

ParGabriel 31 août 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Hard Rock  /  Fields Of Troy – The Great Perseverance

Fields Of Troy

 / The Great Perseverance


(3.5/5)
Label: Painted Bass Records   
Genres:  Hard RockMétal ProgressifPower Métal

Formation:  Louis Soenens : Chant --- Sven Herssens : Guitare --- Nick Vanduynslager : Guitare --- Jurgens Elias : Basse ---Lothar Ryheul : Batterie

  • 1. intro
  • 2. Dethroned
  • 3. Aphasia
  • 4. Flame in The Mirror
  • 5. My Temple Broken
  • 6. Face The Giant
  • 7. Condemn The Unknown
  • 8. Shove And Pull
  • 9. Where Bones Have Dried
  • 10. Last Words
  • 11. Doomsayer

Fields Of Troy, la formation belge, publie son troisième album rempli d’un métal-progressif puissant et mélodique.

Fields Of Troy attaque d’entrée très fort avec deux superbes bombes épiques, d’abord le titre « Dethroned » , heavy comme jamais, et le splendide « Aphasia » un peu moins agressif mais puissant et ne faisant pas de quartier. Il y a du bon et du moins bon dans The Great Perseverance mais jamais du mauvais, certains morceaux comme « My Temple Broken » auraient mérité une approche plus mélodique et moins brutale, mais ne faisons pas la fine bouche et apprécions les efforts de nos cinq musiciens.

D’autres titres sont également assez puissants, surtout « Flame in The Mirror » et « Face The Giant » qui dégagent un côté ardent et audacieux qui fleure bon l’ambiance des 70’s. Dans un autre registre beaucoup plus sombre et lourd « Where Bones Have Dried » développe les breaks astucieux et les envolées torrides qui caractérisent un rock métal ébouriffant. Ils savent aussi quand il le faut composer de belles ballades musclées « Last Words » en est la preuve, une sucrerie irrésistible puissante et carrée. Et pour clore cet opus  « Doomsayer » étale une énergie pure, rempli de technicité et de férocité contrôlée. 

The Great Perseverance ne semble pas être réservé qu’aux amateurs d’un heavy métal vitaminé, il est de toute évidence certain, que par la qualité de ses compositions l’album puisse toucher un plus large auditoire, c’est tout le mal qu’on lui souhaite !


Genres:
  Hard RockMétal ProgressifPower Métal
Visiter le site de Fields Of Troy
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (448 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.