Les plus appréciés

Darrel Treece-Birch – No More Time

ParGabriel 24 février 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Darrel Treece-Birch – No More Time

Darrel Treece-Birch

 / No More Time


(3.5/5)
Label: Melodic Revolution Records   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Darrel Treece-Birch - claviers, chant, guitares basses, Mandoline, Drums ------- Invités spéciaux: Phil Brown - Guitare acoustique, guitare électrique -- Steve Grocott - Guitare électrique -- Karen Fell - Voix -- Dan Mitchell - guitare électrique --- John Power - Bass et Fretless Basse, Guitare acoustique, Guitare électrique, & Violin --- Dann Rosingana - Guitare électrique --- Alan Taylor - Chant, Guitare acoustique, guitare électrique --- Gavin Walker - Bass Guitar --- Martin Walker - Guitare électrique

  • 1. Nexus Pt. 1
  • 2. Earthbound
  • 3. Riding the Waves
  • 4. Hold On
  • 5. Requiem Pro Caris
  • 6. Nexus Pt. 2
  • 7. Twilight
  • 8. Mother (Olive’s Song)
  • 9. Freedom Paradigm
  • 10. Nexus Pt. 3
  • 11. The River Dream
  • 12. No More Time
  • 13. Legacy
  • 14. Music of the Spheres
  • 15. Return to the Nexus

Darrel Treece-Birch publie son cinquième album solo « No More Time« , la musique de celui-ci est élégante, spacieuse, ample et calibrée, mais pas complètement, car elle aime aussi s’exposer quelquefois à des escapades musicales autrement plus élaborées. « No More Time” , en effet, surprend à l’écoute de chaque morceau, par l’abondance des ambiances  musicales qu’il propose. Les ingrédients qui composent le rock progressif de ces quinze titres sont connus : de nombreux claviers tour à tour psychédéliques, planants et symphoniques, une tendance parfois prononcée à appliquer des contrastes lumineux et sombres tout en restant dans des thèmes récurrents.

La structure des morceaux « Earthbound » et « Riding The Waves » deux instrumentaux  recèlent , innovation, intensité, force et délicatesse à la fois, on pense tour à tour à Camel, Triumph et David Gilmour. Cependant, la majorité des compositions ont cet air de déjà entendu, qui fait le charme suranné de cet album, où l’on retiendra par ci, par là, l’aspect Floydien de « Hold On » le premier titre chanté de l’opus, intimiste et serein, l’aspect pastoral et classique de « Requiem Pro Caris » et « Nexus Part2 » . Le côté folk de la ballade « Twillight ». Les longs instrumentaux « Freedoom Paradigm » et « The River Dream » où la richesse des sons et des atmosphères évoqueront le parfait croisement entre Alan Parson et Tangerine Dream. Le rock « No More Time » à la mélodie parfaitement ciselée, au dénouement progressif et le chant aérien et vibrant de Karen Fell qui enchante « Music Of The Spheres » . Le final et la richesse des sons de « Return To The Nexus » emprunt d’ambiances poignantes dont les riffs des guitares évoquent le  meilleur de  Mike Oldfield.

On notera aussi quelques ratés, comme la balade « Mother (Olive’s song) » , bien trop sirupeuse à mon goût ou Legacy aseptisé et inutile remplissage. Malgré deux, trois titres dispensables, Darrel Treece-Birch avec « No More Time” propose tout au long de cet album une musique attachante !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Darrel Treece-Birch
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.