Les plus appréciés

Notice Grace – Movements

ParGabriel 23 mai 2016Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Notice Grace – Movements

Notice Grace

 / Movements


(4/5)
Label: Autoproduction/CD Baby   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Dennis Svela - Basse, Claviers ---- Gib Heuett - Guitare ---- Mark Pruitt - Claviers ---- Howard Williams - Batterie ---- Zachery Kinsaul - Chant, Guitare

  • 1. Prélude...
  • 2. Movements...
  • 3. Bleed...
  • 4. Protect This Sacred State...
  • 5. Avenger...
  • 6. Hard Times...
  • 7. Walk Away...
  • 8. Stop...

« Movements » de Notice Grace a été publié en Février 2014, et plus récemment les singles « Abandonment » et « City on a String » en 2015. Le son de Notice Grace est un harmonieux mixage de rock, hard-rock et de rock progressif.

Le but des musiciens du groupe « est de pousser nos capacités musicales individuelles et en même temps créer des transitions et des mélodies intéressantes et enfin de créer une aventure pour nous-mêmes et nous l’espérons pour l’auditeur. » Les membres de Notice Grace sont tous des musiciens chevronnés qui ont une longue histoire liée à la scène musicale d’Atlanta et Athens Ga.

Notice Grace fait preuve de créativité sans vouloir prouver quoi que ce soit. Certains morceaux dans « Movements »  sont des classiques brillants, comme en introduction le titre « Prélude » un instrumental ébouriffant, hyper bien écrit une véritable tuerie progressive comme j’en ai rarement entendue, un mélange des guitares de Camel et de Yes, suivi du titre éponyme  « Movements » qui enfonce le clou grâce à une cohérence musicale qui s’étend du début à la fin du morceau, associée à une production sonore de première bourre, une véritable pépite de rock progressif, ces musiciens ont tout compris en prime la voix de Zachery Kinsaul qui arrive comme une bouffée d’oxygène.

Un son plus Hard Rock pour « Bleed » associé à des riffs cinglants, une mélodie et des harmonies vocales comme on les aime, les nostalgiques des grands tires Hard des années 70 y trouveront surement leur compte. « Protect This Sacred State » on y entend un Notice Grace plus rock, relativement plus conventionnelle mais avec une mélodie superbement mise en valeur réalisée avec une fougue et une classe incroyable.

Le calme après la tempête, « Avenger » que certains jugeront sûrement un peu paresseux avec ses 6,51 minutes d’un blues rock lymphatique, mais qu’il est bon la nuit de contempler le ciel étoilé. Une rythmique implacable nous accueille pour « Hard Times »  un rock à l’ancienne musclé et sophistiqué, aux breaks remplis de riffs efficaces et  riches d’inspiration.

« Walk Away » la fougue d’un Yes au meilleur de sa forme, un des moments culminant de l’album pour presque dix minutes de musique puissante et captivante, avec là encore un mélange d’énergie et de subtilité, un titre imparable avec des solis de guitares magistraux. Le dernier pour la route, le bien nommé « Stop » à la mélodie efficace, percutante et accrocheuse, joliment architecturé, mais surtout à souligné la belle performance instrumentale de l’ensemble des membres de Notice Grace.

Un album attachant, pour les amateurs de bonne musique !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Notice Grace
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (418 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.