Les plus appréciés

Couleurs automnales !

ParGabriel 15 décembre 2015Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Alternative Rock  /  Koneskin – Lyberty Place

Koneskin

 / Lyberty Place


(4.25/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  Alternative RockCrossover ProgRock Progressif

Formation:  Feryanto Demichelis, Vocaux, Claviers, - Gabriele Zoccolan, Guitares. - Sergio Ponti. Batterie & Samples.

  • 1. To Fall Apart - To
  • 2. To Fall Apart - Fall
  • 3. To Fall Apart - Apart
  • 4. Velvet Starry Night
  • 5. Maya (Fer Au D

Koneskin groupe transalpin originaire de Torino est né de la rencontre de trois musiciens, Feryanto Demichelis, Gabriele Zoccolan et Sergio Pontiissus d’horizons musicaux différents. Ils souhaitent évoquer aux auditeurs par leur musique des paysages sonores et des solutions mélodiques inhabituelles, jouée avec intensité et rythme.

Cinq titres composent « Lyberty Place » pour une durée totale de moins de 40 minutes.

L’album entier se tient bien, des compositions longues et hypnotiques, il est à la fois lyrique et musical proche d’un rock progressif soft, semblable à la bande son d’un film aux couleurs automnales, avec certains thèmes et textures, récurrents, mixés avec diverses ambiances musicales et des interventions instrumentales surprenantes.

Les compositions de Koneskin sont d’une complexité attrayante, elles rappellent le travail de Marillion dans « Afraid of Sunlight », tout en gardant suffisamment de références plus légères et proches du rock alternatif.

« Lyberty Place » Démarre avec « To Fall Apart » , une suite articulée en trois titres,  « To » , « Fall »  et « Apart«   à la matière musicale condensée et subtile, qui nous mène vers un rock progressif coloré par de splendides envolées mélodiques.

« Velvet Starry Night » morceau de bravoure, plus  progressif, intimiste et exubérant à la fois. La voix de Feryanto Demichelis au mieux de ses possibilités, positionnée par la guitare de Gabriele Zoccolan et la Batterie de Sergio Ponti, ‘dans un écrin de velours’.

Un album, aux mélodies et textes qui bousculent, en particulier « Maya (Fer Au D’Sol) » longue balade de 12 minutes, avec ses sons ambiants, ses synthés mélancoliques et ses guitares planantes.

Koneskin produit avec « Lyberty Place » cinq titres tout simplement agréables à écouter et réécouter en boucle, un rock progressif abordable, à même de séduire la plupart des amateurs du genre.

*De plus, Costin Chioreanu a imaginé un design original, pour la pochette du CD, fort agréable à regarder.


Genres:
  Alternative RockCrossover ProgRock Progressif
Visiter le site de Koneskin
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (281 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.