Sci-Fox

Par

(4 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

The Foxoles, est groupe de rock espagnol à tendance progressive, que j’ai eu le plaisir de chroniquer à deux reprises ces dernières années (https://progcritique.com/2016/11/the-foxholes-un-mal-menor/) et (https://progcritique.com/2015/12/the-foxholes-radio-cincinnati/). Leur nouvel album « Sci​-​Fox » , relativement court, aligne six titres dont trois instrumentaux, trois titres chantés en Espagnol et une reprise « Cada Miércoles » de l’album « Corn o doin fier no » de 2010.

Ce « Sci​-​Fox » se déguste avec bonheur, pour peu que l’on soit sensible aux climats tendus de riffs électriques construits essentiellement autour de compositions hyper mélodiques, et ça fonctionne plus que bien. A l’arrivée, des morceaux très réussies comme l’éponyme «Sci​-​Fox Pt. I» un titre instrumental percutant qui ouvre l’album, un condensé du savoir faire du compositeur Jonah A. Luke, un musicien inspiré. Après une intro tirée au cordeau, « La Ciencia de la Confusión » nous captive par son ingéniosité mélodique alternant rythmiques reggae et refrains rock, l’interprétation se fait toute en finesse et séduit immédiatement par son caractère intemporel. Dégustons sans modération « Andromeda Blues » un instrumental qui glisse irrémédiablement et sans complexe dans l’univers d’un rock musclé, proche du hard, la rage électrique en plus, pas révolutionnaire, mais servi avec une efficacité palpable. Beaucoup plus accessible, je dirai même tubesque, « Mephistopheles » est le single parfait, il démontre à la perfection l’art de l’enchaînement des refrains et des couplets sans faille et qui fait mouche. Les développements alambiqués de « Tierra Ni Hogar » replongent The Foxoles dans la grande tradition d’un rock progressif qui décoche ses flèches dans des développements puissants et sophistiqués. « Sci-Fox, Pt. II » poursuit le chemin tracé par la Pt. I, et affiche une étiquette fusionnelle d’une précision clinique et ravageuse. La piste bonus, présente uniquement sur le CD physique, « Cada Miércoles » est un rock basique bien ficelé mais en retrait par rapport à la qualité des compositions de l’opus.

L’ensemble de ce « Sci​-​Fox » fournit une bonne synthèse entre rock progressif et rock classique, il mérite une écoute attentive !

Formation du groupe

Jonah A. Luke,-- Ángel Millán & Max Moritz ---- Invité : Txosse Ruiz

🌍 Visiter le site de The Foxholes →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *