Not In Kansas Anymore

Par

3 sur 5
Categories
Rock Progressif

Robby Steinhardt n’est plus, malheureusement … Au-delà du et de Kansas, Il a rejoint les prairies éternelles dont les habitants doivent se réjouir qu’il ait apporté son violon avec lui. Le groupe de Topeka lui doit un son unique, qu’il a magnifié de ses ritournelles de violon d’un lyrisme et d’un symphonisme incroyable. Il a réussi à faire un lien unique entre le violon populaire (fiddle) et le violon classique (violin). Il y a du beau monde sur cet album : Patrick Moraz, Billy Cobham, Ian Anderson, Steve Morse et bien d’autres. Plus pop-rock que les premières réalisations de Kansas, un peu d’ELO quelque part, les morceaux s’enchainent avec fluidité. A noter une belle version de « Dust In The Wind » et une piste-titre assez flamboyante, autobiographique en somme. L’ultime « Payer For Peace », pièce assez dépouillée, restera finalement le témoignage émouvant d’un grand artiste inspiré. (Pierre)

🌍 Visiter le site de Robby Steinhardt →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Orion

Par Vōlker Ant

3 sur 3

Sirin

Par Marjana Semkina

2 sur 3