Welcome To The Machine

Par

3 sur 5 / Napalm Records
Categories
Rock Progressif Rock Psychédélique Stoner

Direction le cosmos à bord du vaisseau Monkey3. Les musiciens helvétiques nous embarquent pour un périple 100% instrumental aux confins du Stoner, du Rock Psychédélique et du Prog : ‘Welcome To The Machine’. Dès le titre, on comprend qu’il est fort probable que les Monkey3 suivent quelques voies tracées en leur temps par Pink Floyd. Le groupe a également reconnu s’être inspiré d’œuvres cinématographiques de science-fiction du type “2001 : L’odyssée de l’espace”, “Matrix” ou “1984”, et plus globalement des relations Hommes-Machines pour élaborer ce disque. La mise en route s’opère via le premier titre “Ignition” sur lequel, après une longue introduction laissant le temps de prendre place à bord, déboule un tourbillon grandiose de guitares cosmiques évoluant sur un tapis de rythmiques vrombissant comme des moteurs d’engins spatiaux. La production est absolument spectaculaire tout au long de l’album, permettant d’apprécier notamment les sons “fuzzés” ou “wah-wah” des guitares, comme sur “Kali Yuga”. Les ambiances et les tempos varient d’un titre à l’autre ou à l’intérieur d’un même titre, mais le résultat reste toujours grandiose, comme sur “Rackman“ où un beat mécanique, quasi robotique semble évoquer la puissance des machines. C’est sur “Collapse” que le clin d’œil à l’équipe de David Gilmour est le plus marqué, le titre gagnant en intensité sur presque 13 minutes avant d’atteindre l’effondrement final. L’expérience s’achève après 5 titres et 46 minutes, laissant l’auditeur abasourdi mais certainement désireux d’y retourner.

🌍 Visiter le site de Monkey3 →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Orion

Par Vōlker Ant

3 sur 3

Sirin

Par Marjana Semkina

2 sur 3