Blood Red Sun

Par

3 sur 5 / RockHard
Categories
Hard Rock Heavy prog Heavy Rock Rock Progressif

Un premier album ‘Blood Red Sun’ pour le trio texan Elevenwire composé des frères Ron Hughes (chant, guitare, basse) et Jonathan Hughes (chant, claviers), avec Jim Armstrong (guitare, chant) et la participation d’Eric Gillette (NEAL MORSE BAND, TEMIC, etc.) à la batterie. Neuf titres qui s’inscrivent dans un puissant rock progressif mélodique teinté de hard rock. Des compositions élaborées et peaufinées sur une longue période, avec une approche unifiée qui élimine toutes parties superflues, laissant les mélodies bien ciblées nous atteindre directement. La plupart des morceaux sont maintenus à une durée optimale, entre 3 et 7 minutes, le tout démarre par une intro ‘Overture’ sur une musique orchestrale aux violons langoureux et mélancoliques, qui ne représente pas vraiment la suite de l’album, mais nous met en condition. Pour le reste, le disque s’appuie sur une musique énergique aux mélodies addictives, les riffs sont puissants et les solos de guitare saignants et incisifs. Les morceaux les plus intenses : « Zero One » où le hard rock croise le fer avec un prog dynamique, l’éponyme « Blood Red Sun » où la batterie sert de squelette aux multiples interventions musicales du synthé aux sonorités vintage (me faisant penser parfois au groupe Rainbow) à la guitare qui s’accroche à la mélodie qui se tord et se débat dans un maelstrom tortueux, sans oublier le chant qui colle parfaitement aux soubresauts des nombreux thèmes. La pièce de résistance ‘Paradigm’, qui dure presque 8 minutes, où Elevenwire rassemble toutes ses influences dans une composition angulaire qui commence lentement, traverse une section instrumentale nerveuse, puis quelques paysages paisibles avant de s’engouffrer en un point culminant mélodieux, mais puissant. En résumé, ‘Blood Red Sun’ est un album qui laisse une large place à la musique, les compositions flirtent bien souvent avec le hard rock, voire le heavy metal, mais gardent en leur sein une âme progressive. A découvrir sur bandcamp.

🌍 Visiter le site de Elevenwire →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous