Shades of Light & Darkness

Par

(3.75 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Une très belle surprise que la découverte musicale de l’album de Mauricio Ibanez originaire de Santiago au Chili, qui était pour moi, jusqu’à présent un parfait inconnu. « Shades of Light & Darkness » et à priori le premier album de Mauricio, tous les titres sont composés, arrangés, réalisés et produits par le musicien. 

Ce qui interpelle immédiatement c’est la qualité des compositions on retrouve ici des penchants vers des mélodies peaufinées et raffinées, “Shades of Light & Darkness » prolonge en fait l’impétuosité d’une écriture marquée par les groupes des années 70, on retrouve des influences prononcées vers des combos comme Alan Parson’s Project, le Pink Floyd, mais aussi plus récentes comme Blackfield et Steven Wilson. Ascendants suffisamment légers pour laisser à Mauricio la place dimprimer sa marque personnelle. Cet opus dégage de prime abord un son limpide et aéré, venu à point nommé nourrir les mélodies graciles de titres comme l’excellent « Sunday » en ouverture du CD, « Something Beautiful » ou « Retsless » de véritables condensés de finesse et délicatesse.

Même si l’album est aussi traversé de morceaux plus puissants, comme l’instrumental « Nebula » et « Endless Days » , l’unité de celui-ci n’en pâtit pas et reste homogène. Un plaisir sans temps mort, Mauricio est sacrement doué et propose ici, plus d’une heure de musique d’une sophistication mélodique de haut vol , apte à satisfaire tous les amateurs de bon rock progressif !

Formation du groupe

Réalisé et produit par Mauricio Ibáñez

🌍 Visiter le site de Mauricio Ibanez →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

C4

Par CEN-ProjekT

4.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.