Les plus appréciés

Magic Bus – Phillip The Egg

ParGabriel 19 septembre 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Canterbury  /  Magic Bus – Phillip The Egg

Magic Bus

 / Phillip The Egg


(3.5/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  CanterburyRock Progressif

Formation:  Paul Evans/ Chant, guitares --- Jay Darlington/ Claviers --- Terence Waldstradt/ guitare --- Wihll Mellorz/ basse --- Viv Goodwin-Darke/flute --- Mitch Pike/ batterie

  • 1. Mystical Mountain (i) Twelve kings
  • 2. Fading Light
  • 3. Trail to Canaa
  • 4. Zeta
  • 5. Distant Future
  • 6. Kepler 22b
  • 7. Kalamazoo
  • 8. Yantra Tunnels

Magic Bus pratique un progressif Canterbury simple et jovial, à l’ombre du grand Caravan. « Phillip The Egg » c’est huit titres, qui dans leurs grandes majorités font sacrément planer, avec un savoir-faire indéniable, loin du copier coller que l’on aurait pu soupçonner à la première écoute de celui-ci. Mêmes visions musicales que ses aînées, associant les parties de guitare et de synthés avec une flûte virevoltante et bondissante.

On prend plaisir à se laisser accaparer par les méandres tarabiscotés de compositions hyper travaillées comme «Mystical Mountain (i) Twelve kings» et « Fading Light » qui ouvrent l’album. Le très camélien « Trail to Canaa » restaure les plaisirs d’antan, un véritable bain de jouvence salvateur. Le Gong de ‘Shamal (1975)’ n’est pas loin non plus, puisque «Zeta» nous replonge dans un melting-pot à la sauce rock/progressif/psyché tant apprécié par cet excellent groupe. «Distant Future » distille un acide rock ballottant entre les pseudos improvisations et des cimes de phrases musicales de toutes beautés, le tout déchiré en son sein par un solo de guitare à la Steve Hillage. Passons sur « Kepler 226b » du sous Jethro Tull qui se traîne en longueur, pour arriver au couple « Kalamazoo » plutôt insipide et «Yantra Tunnels » la petite perle musicale exotique aux relents orientaux de 5:04 minutes, où les volutes de guitares se mêlent habillement à une flûte ensorceleuse.

Bon, « Phillip The Egg » n’est pas cent pour cent tout bon, mais dans l’ensemble les nostalgique de la grande époque seventies/Canterbury y trouverons leur compte !


Genres:
  CanterburyRock Progressif
Visiter le site de Magic Bus
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (328 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.