Les plus appréciés

Cloud Atlas – Beyond The Vale

ParGabriel 6 janvier 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Cloud Atlas – Beyond The Vale

Cloud Atlas

 / Beyond The Vale


(4.5/5)
Label: Autoproduction   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  - Heidi Widdop / Chant et guitare acoustique - Martin Ledger / guitares - Dave Randall / claviers - Stu Carver / basse - Neil Scott / batterie

  • 1. Searchlight
  • 2. Siren Song
  • 3. Let The Blood Flow
  • 4. Falling
  • 5. The Grieving
  • 6. Stars
  • 7. Journeys End
  • 8. I'll Take Care Of You (A Song For P.)

Publié en 2015 « Beyond The Vale » est le premier album de Cloud Atlas, le groupe formé par l’ancien membre de Stolen Earth, Breathing Space et Mostly Autumn, la chanteuse et compositrice Heidi Widdop, solidement entourée par des musiciens talentueux.

Et ça démarre fort avec « Searchlight » un morceau de plus de 10 minutes d’une mélodie enlevée à la structure ambitieuse et exotique, qui se déploie au fil de l’écoute, guitares limpides et voix enchantées : une entrée en matière alléchante, où tous les éléments sont réunis pour faire que la musique présente dans ce titre laisse présager que la qualité sur l’ensemble de l’album sera au rendez-vous.

Le diaphane « Siren Song » prouve le savoir faire et la volonté de Heidi  à pondre des mélodies évidentes, mais cette fois-ci la musique interface des influences digérées avec intelligence, celles du Floyd pour l’introduction et Barcaly James Harvest pour la qualité des harmonies vocales, afin de mieux les régurgitées avec une rigueur et une homogénéité imparable.

Véritable pierre angulaire de l’album « Let The Blood Flow » propose un condensé de passages calmes qui cachent la tempête, on savoure un rock-progressif haut-de-gamme bien construit et ses accès de fièvre qui déboulent implacablement. Mélodie langoureuse pour « Falling » qui possède la flamme et l’émotion de moments musicaux intenses, forts, pour servir une musique sensuelle et bien personnelle, le tout survolé par le chant majestueux de Heidi en phase avec les différents climats musicaux, à donner le frisson ! Dans la même veine arrive le très Floydien « The Grieving » , une petite merveille où le piano omniprésent distille une atmosphère sereine et cristalline.

Foisonnement de breaks et de riffs bien sentis, les choses sérieuses reprennent avec « Stars » , un titre à l’aspect varié où Cloud Atlas cultive les ambiances chaleureuses sans en oublier une certaine complexité musicale. Loin des effets redondants d’un symphonisme suranné, « Journeys End » déploie ses volutes de notes évanescentes, intimistes, plongeant l’auditeur dans un univers musical d’une élégance extrême. L’album se termine sur la musique minimaliste de « I’ll Take Care Of You (A Song For P.) » où la voix suave de Heidi, lyrique et profondément touchante, se savoure tout en douceur.

« Beyond The Vale » un album mâture qui appelle indéniablement à un prochain effort. A suivre, de très près (mon petit doigt me dit que Heidi est à l’ouvrage) !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Cloud Atlas
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (245 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.