When the Kill Code Fails

Par

(3 sur 5) / Autoproduction
Categories
Rock Progressif

Hats Off Gentlemen It’s Adequate, la coque faire valoir pour le multi-instrumentiste Malcolm Galloway, publie « When the Kill Code Fails ». Cet album concept narre l’histoire d’une intelligence artificielle qui a pour mission de sauver la civilisation. « When the Kill Code Fails » est le deuxième album du Britannique.

Difficile de décrire la musique de « When the Kill Code Fails » tant les titres de ce concept, abordent des genres différents, qui vont de David Gilmour, Marillion, pour la partie rock progressif, à Brian Eno, voire Jean Michel Jarre ou Tangerine Dream pour les titres instrumentaux, purement électroniques.

Un travail ciselé qui participe à l’alchimie de cet album. Il permet, par le mix des alternances, des titres chantés et ceux instrumentaux, de tenir l’auditeur attentif, sans lasser.

« When the Kill Code Fails » une étincelle pour démarrer, longue litanie à l’atmosphère lourde, les titres s’enchaînent, les synthétiseurs utilisés parcimonieusement colorent par touches délicates chaque titre comme « Broken Wave » aux structures sombres. Malcolm Galloway poursuit sa quête dans le reste de l’album. Arrive « Layers »  au son intense et révolté, puis « Connections » instrumental aux saveurs électroniques des années 70.

Petit à petit, tout prend forme, le projet est compact, empli de claviers et synthés, ils sont omniprésents et servent à amplifier l’atmosphère oppressante du disque.

Chaque titre s’imbrique, les rock énergiques comme « Head in a Jar » , « Going Down » , « My Clockwork Heartavec » et « Alive » , puis les mélopées synthétiques « link » , « Freerunning » et « Glass Lithium » , ou plus planantes comme « Solace » .

Une belle découverte que Hats Off Gentlemen It’s Adequate un groupe original et attachant, « When the Kill Code Fails » malgré la diversité des thèmes musicaux conserve une belle unité.

🌍 Visiter le site de Hats Off Gentlemen It's Adequate →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *