Unicorns Are Screaming

Par

(4.4 sur 5) / SONGWRIGHTS PUBLISHERS
Categories
Rock Progressif

Le multi-instrumentiste sud-africain Terence (Tully) McCullagh et le claviériste (mais aussi violoniste) britannique Gordon MacCay sont ici associés pour réaliser un album sorti de nulle part (de Deezer en ce qui me concerne), mais qui, croyez-moi, vaut le détour ! Sur 10 pistes plutôt assez courtes, « Unicorns Are Screaming » déroule un son et un rythme vraiment accrocheurs, faisant la part belle aux claviers grandioses à la ELP, sans parler de la basse omniprésente et virevoltante, et bien d’autres choses encore !

Avec un peu plus de 7’ le titre éponyme se révèle être le plus long de l’album. Intro au synthé, petit motif assez agile au piano, et le son ELP démarre à plein tube. Quelques petites ruptures pour passages chantés, et ça repart de plus belle. Changement de ton et rythme de marche lente sur « Earth Odyssey » qui nous fait découvrir l’excellente voix de Terence McCullagh. Après un insolite et amusant intermède instrumental et son ostinato de piano, on passe à « Waiting For The Arrival » qui, après un petit motif bluesy à la guitare se lance dans un superbe morceau à la Matt Bianco –  rythme, vocaux, basse, orgue , tout y est !

image

Nouvel intermède instrumental qui lance l’énergique et mélodieux « Hooked On The Blue Sea », un superbe rock assez classique et parfaitement réussi. Musique plus sombre pour accompagner le corbeau de « The Raven Waits » où voix et piano sont particulièrement attrayants. « Where Do We Go? » nous amène sur un nouveau rock classique, bien rythmé, avec son refrain particulièrement mélodique et magnifiquement harmonisé.

On calme un peu le jeu avec « Who Will Sing Our Song? », son mid-tempo et son style Floydien qui vient clore ce superbe album.

Dans cette débauche d’énergie musicale positive, une mention spéciale pour la voix de Tully et ses accents à la Bowie, et à l’orgue Hammond et au piano de Gordon, qui survolent un discours sonore inventif, directement accessible et super agréable à l’écoute ! Un album parfaitement calibré porté par 2 musiciens parfaitement complices et complémentaires. Ne manquez pas ces licornes !

Formation du groupe

Terence McCullagh - Chant, basse, guitare, batterie et instruments supplémentaires - Gordon MacKay - Claviers

🌍 Visiter le site de McCullagh-MacCay →

Partager cette critique

👇 Recommandé pour vous

Islands

Par The Flower Kings

4.5 sur 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *