Les plus appréciés

Les Critiques

Retrouvez l'ensemble de nos critiques!

Playgrounded

In Time with Gravity

Playgrounded est un groupe Grecque basé à Rotterdam, aux Pays-Bas, qui œuvre dans le registre d’un rock progressif, post rock et électronique. Leur premier album intitulé "Athens" a été publié en 2013. "In time with gravity" leur deuxième publication enregistrée entre août et no...

6 novembre 201760

Gaillion

Renewal and Release

J’ai fait connaissance avec le groupe Gaillion lors de la réédition de l’album « Admit one » , pour le 25ème anniversaire de la parution de celui-ci. (http://progcritique.com/2015/05/gaillion-admit-one/). Gaillion publie aujourd’hui « Renewal and Releasenous » un EP de cinq titr...

2 novembre 201770

Lorenzo Feliciati

Elevator Man

Lorenzo Feliciati, sort ces jours ci « Elevator Man » son troisième album depuis « KOI » parue en 2015. Un sacré musicien que Lorenzo qui éprouve le besoin de s’exprimer principalement avec sa basse, son instrument de prédilection, mais pas seulement puisque le monsieur joue en ...

31 octobre 201770

Ainez

A Different Gaze

Le groupe Bordelais AINEZ, publie son deuxième opus « A Different Gaze », difficile de présenter l’album de AINEZ en toute simplicité ! Les sept morceaux présents sur le CD naviguent entre des instrumentaux aux entournures Post-rock, Math-rock et néo-progressif (agité). AINEZ ac...

30 octobre 201760

Marygold

One Light Year

Dans la grande tradition du rock progressif Italien, j'ai été emballé dés la première écoute de « One Light Year » du groupe Marygold, que je ne connaissais pas. L’album contient Sept morceaux dont pas un ne descend en dessous des 5 minutes, alors comment décrire leur musique si...

27 octobre 201770

KOYO

Koyo

Formé à Leeds en 2015, par Huw Edwards et Jacob Price, KOYO tire ses principales influences de groupes venant d’horizons aussi différents que Ozric Tentacles, The Velvet Underground, My Bloody Valentine et Kurt Vile. Voilà un album qui fait plaisir à entendre. KOYO propose avec...

26 octobre 201750

Eloy

The Vision, The Sword & The Pyre (Part I)

J’ai découvert Eloy en 1980 (et oui ça ne date pas d’hier) avec une de leur meilleure publication « Colours » , un opus qui tranchait avec le progressif de l’époque par son aspect plus rentre dedans. Au fil du temps et des sorties d’albums, j’avoue avoir perdu l’intérêt que j’ép...

18 octobre 201760