Les plus appréciés

Mystery – Live In POZNAŃ

ParGabriel 16 octobre 2019Aucun commentaire
Accueil  /  Néo Progressif  /  Mystery – Live In POZNAŃ

Mystery

 / Live In POZNAŃ


(4/5)
Label: UNICORN DIGITAL Inc   
Genres:  Néo ProgressifRock Progressif

Formation:  Jean Pageau: Chant, Flute & claviers / Michel St-Père: Guitare / Sylvain Moineau: Guitare & chœurs / Antoine Michaud: Claviers / Francois Fournier: Basse, Taurus Bass pédales & Chœurs / Jean-Sébastien Goyette: batteries & Chœurs

  • 1. Delusion Rain
  • 2. Come to Me
  • 3. How Do You Feel?
  • 4. Something to Believe In
  • 5. Pride
  • 6. The Scarlet Eye
  • 7. The Willow Tree
  • 8. The Sailor and the Mermaid
  • 9. Shadow of the Lake
  • 10. Looking for Something Else
  • 11. Dare to Dream
  • 12. Where Dreams come Alive
  • 13. A Song for You
  • 14. Through Different Eyes
  • 15. Chrysalis
  • 16. The Preacher's Fall

Chouette un Live, et de Mystery en prime. Un Live, en premier lieu, c’est le privilège de le voir. Pour ceux (comme moi d’ailleurs) qui n’ont pas eu la chance d’être là il reste l’audio. Un Live c’est toujours un moment unique d’échange et de communion entre un public et des musiciens qui s’offrent sans retenue mais aussi sans filets et sans artifices. Le groupe Mystery est friand de concerts, c’est dans leur fibre et nous délivre ici « Live In POZNAŃ ». 16 titres faisant logiquement la part belle à leur dernier album studio « Lies and Butterflies ».  On retrouve d’ailleurs pas moins de six des sept titres de l’album joués de mains de maître, le reste des chansons étant un panaché plus ou moins récent, tiré de leur longue carrière comme par exemple « Shadow of the lake » datant mine de rien de 1998.

Excellente idée pour démarrer ce Live de partir sur « Delusion Rain ». Les musiciens se calent de suite dans un bon tempo et se libèrent de l’éternel trac que l’on ressent toujours avant de jouer (même avec de la bouteille croyez-moi).

On enchaîne sur « Come to Me » puis « How Do You Feel? » qui  déboule sans avoir l’impression qu’ils ont forcés leur talent. Nous trouvons aussi des titres qui sonnent plus modernes comme par exemple « The Willow Tree » qui avec un nouvel arrangement procure un plaisir inédit. Et que dire des titres poids lourds comme « Through Different Eyes »,  « Chrysalis » ou  « Looking for Something Else » des morceaux terriblement complexes qui sortent sans aucun souci. « The Preacher’s Fall » pour finir ce Live dans un tempo up super rock au frontière du Hard rock, histoire de dire que l’on en a encore sous le pied.

Je relève l’atmosphère du Live qui est très intimiste et conviviale et sincèrement c’est super agréable. Pour cela les deux atouts majeurs de cette ambiance ce sont les musiciens qui, ici sont juste impressionnants de techniques et de cohésion, et enfin la présence d’un public très respectueux des sets qui écoute presque religieusement les titres jusqu’à la dernière note avant de se manifester. Une fois de plus une production soignée et des balances parfaitement équilibrées (bravo aux techniciens au passage).

En conclusion si vous ne connaissez pas « Mystery » pourquoi ne pas vous plonger dans ce Live pour vous faire une idée de leurs talents. C’est plein d’énergie et d’une haute maîtrise artistique. Et pour ceux qui connaissent le groupe, soyez sans crainte, il n’y a aucune mauvaise surprise loin de là, allez-y les yeux fermés.

Rédigé par Jipé Yoda

Google translate

Genres:
  Néo ProgressifRock Progressif
Visiter le site de Mystery
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (573 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.