Les plus appréciés

Steve Unruh – Precipice

ParGabriel 21 août 20191 Comment
Accueil  /  Rock Progressif  /  Steve Unruh – Precipice

Steve Unruh

 / Precipice


(4/5)
Label: Autoproduction   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Steve Unruh : Tous les instruments et chant

  • 1. Luxury Denial
  • 2. Uncharted Waters
  • 3. Send the Sunshine
  • 4. Reckoning
  • 5. Suspension
  • 6. Constellation
  • 7. Precipice

Neuf années après sa dernière production solo «Challenging Gravity» Steve Unruh revient nous caresser les oreilles avec « Precipice » . Steve est un brillant multi-instrumentiste prolixe, avec à son actif 9 albums en son nom en plus de ses participations à des groupes progressifs de renom comme ; Rhode Island, Resistor, The Samurai of Prog, King of Agogik et United Progressive Fraternity.

Autant le dire tout de suite ce « Precipice » est bon du début à la fin, dans un genre folk-rock-prog toujours surprenant et riche, où se mêlent les références aux groupes tels que Jethro Tull, Camel, Caravan et bien d’autres. La longue pièce « Luxury Denial » de plus de 10 minutes qui ouvre l’opus nous met en pâture une partie de cet héritage musical avec tous les ingrédients de la chanson à tiroirs, un vrai bonheur. Les titres s’enchaînent toujours accrocheurs et efficaces, Steve aligne méthodiquement les bonnes compositions variées et atmosphériques, dans ce registre « Uncharted Waters » et « Constellation » taquinent un folk-rock aux accents celtiques et affichent des parties acoustiques de toute beauté.

Changement de rythmes fréquents et arrangements vocaux somptueux se marient à merveille dans « Send the Sunshine » et le titre éponyme « Precipice »  , les dignes descendants du Tull. Deux pièces suffisamment diversifiées pour ne pas être ennuyeuses, l’interaction flûte, violon contribue pour une large part à cet aspect enlevé, très vif, qui en fait la particularité attrayante de ces compositions.

Avec « Precipice » , Steve Unruh poursuit l’œuvre musicale transmise par ses pairs pour aboutir à des compositions riches en émotion et délivrer ainsi un album passionnant !

Google Translate

Send the Sunshine


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Steve Unruh
cette critique a été partagée 0 fois
 200
A propos de

 Gabriel

  (537 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

  • daniel says:

    Bonjour
    Pour ma part c’est un des albums de l’année !
    Tout l’album est parsemé de belle mélodies, absolument rien de grandiloquent le tout saupoudré d’instruments de choix et d’une prise de son comme on voudrait en entendre plus souvent.
    Vraiment un excellent album !
    Daniel

Laisser un message

Your email address will not be published.