Les plus appréciés

SPHERES – IONO

ParGabriel 4 juin 2019Aucun commentaire
Accueil  /  Métal Progressif  /  SPHERES – IONO

SPHERES

 / IONO


(3.5/5)
Genres:  Métal ProgressifPower MétalRock Progressif

Formation:  Jonathan Lino - Guitare & Chant ----- Camille Lafontaine - Guitare ----- Lek - Basse ----- Tom Pluijmaekers - Batterie

  • 1. The Cimmerian Ghost
  • 2. Mars
  • 3. Television Nation
  • 4. Break Loose
  • 5. Stellar
  • 6. Silk Road
  • 7. The Thing
  • 8. Sound City

Bardé de belles influences (Gojira, Opeth, Mastodon, Tool, etc…) « SPHERES » le groupe de métal progressif-alternatif franco-hollandais publie son premier album IONO. Fondé par le chanteur/guitariste/, Jonathan Lino, le projet se met en ordre de marche en mai 2018 avec l’arrivée de Tom Pluijmaekers le batteur puis Camille Lafontaine à la guitare et Lek à la basse.

Doté d’une production peaufinée et d’un son à coller au plafond, ce disque inattendu alterne le bon et le moins bon. En premier lieu cette particularité propre au groupe, le chant : Jonathan Lino va se faire succéder les parties de chant classique et growl, on aime ou on n’aime pas. A l’arrivée, quelques titres très réussies qui mettent en exergue leur côté progressif comme « Television Nation » , affichant plus de 7 minutes, qui impose sa facilité à vous transporter dans des univers différents, sa musique sait se faire agressive mais aux chaos électriques succède une belle inventivité mélodique. Melting-pot rassemblant les influences de « SPHERES » , les titres « Silk Road » et « Stellar » surprennent l’auditeur et le pousse à tendre l’oreille et à s’introduire dans leur univers issu d’un brassage improbable entre le Rock Progressif le Death et le Métal.

Pour « The Cimmerian Ghost » et « Mars » on y retrouve les mêmes ingrédients agrémentés d’arrangements orientaux iconoclastes, et une belle maîtrise des mélodies qui s’incrustent dans le cerveau. Un seul bémol est de rigueur, quelques titres tels « Sound City » et « Break Loose » où les genres se bousculent et s’entremêlent , affichent un certain manque de cohésion , petites erreurs de jeunesse non rédhibitoire.

Premier essai réussi pour « SPHERES » , IONO laisse une saveur agréable, haut en couleurs et en rythmes !


Genres:
  Métal ProgressifPower MétalRock Progressif
Visiter le site de SPHERES
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (535 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.