Les plus appréciés

Semistereo – Zabriskii

ParGabriel 17 avril 2019Aucun commentaire
Accueil  /  Atmosphérique  /  Semistereo – Zabriskii
Album
du mois

Semistereo

 / Zabriskii


(5/5)
Label: FREIA Music    
Genres:  AtmosphériqueRock Progressif

Formation:  Paul Glandorf : Chant ---- Martijn Weyburg : Guitares et Chœurs ---- Frank Weijers : Guitares ---- Massimo Mastrangeli : Basse ---- Marcel van de Graaf : Batterie

  • 1. Last Part Of The Trail
  • 2. Leap Into Flames
  • 3. Crooked Teeth Necklace
  • 4. A Tale Of Ravenous Longing
  • 5. Tide
  • 6. Wreckage
  • 7. Lethargic
  • 8. South Of Sobriety Street

Deux ans après Trans Earth Injection, Semistereo publie « Zabriskii » leur quatrième album, produit par le label FREIA MUSIC. Ce quintette à depuis sa création pratiqué un progressif avéré et classique, puisant ses racines dans celles des géants du genre œuvrant dans les années 70/80 (Génésis, Yes, Gentle Giant, Marillion etc.…..). Le titre, Zabriskii est empreint de souvenirs musicaux (La participation de Pink Floyd à la B.O. du film Zabriskie Point), et contient quelques références subtiles au lieu désolé de la Vallée de la Mort, où la beauté et la décadence se rencontrent.

Ces compositions sans âge, font référence à une sélection audacieuse de morceaux couvrant tout le spectre musical du groupe. Mais ici pas de conservatisme arriéré, Semistereo à travers les huit titres de l’opus, même s’il retrouve les ambiances développées par les groupes initiateurs du genre dans les seventies, parvient par une classe insolente à innover en proposant des paysages sonores atmosphériques et éruptions volcaniques originales. A ce mettre en priorité, sous la dent, car ils m’ont fait craquer dés la première écoute, « A Tale Of Ravenous Longing » et « South Of Sobriety Street » , où tout le talent et le savoir faire du groupe se retrouvent condensés. Il suffit de tendre l’oreille pour se laisser happer par ces deux superbes mélodies et s’introduire dans l’univers onirique de Semistereo.

Le plus étonnant est la faculté du groupe à vous transporter dans des climats différents en privilégiant pour la plupart du temps les mid-tempos aux envolées énergiques. A la manière d’un Porcupine Tree les mélopées aux riffs lancinants et aux refrains imparables se frayent sans difficulté un chemin dans les méandres de notre cerveau. Les joyaux mélodiques et émotionnels sont présents tout au long de ce « Zabriskii » , il est difficile de mettre en évidence un morceau par rapport à l’autre, tant la qualité est élevé.

La sophistication des compositions et l’excellence de l’interprétation, font de cet album une complète réussite !


Genres:
  AtmosphériqueRock Progressif
Visiter le site de Semistereo
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (507 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.