Les plus appréciés

Autumn – Stacking Smoke

ParGabriel 5 février 2019Aucun commentaire
Accueil  /  Métal Progressif  /  Autumn – Stacking Smoke

Autumn

 / Stacking Smoke


(4.25/5)
Label: Painted Bass Records   
Genres:  Métal ProgressifRock Progressif

Formation:  Marjan Welman - chant --- Jan Munnik - claviers --- Mats van der Valk - guitare --- Jens van der Valk - guitare --- Ronald Landa - guitare --- Maurice vd Es - basse --- Jan Grijpstra - batterie

  • 1. The Phantom Limb
  • 2. Old Fuel
  • 3. Stacked Smoke
  • 4. Blackout
  • 5. Cyanide Sky
  • 6. Where the River Ends
  • 7. Thursday
  • 8. Fury (Forging Tempests, Pt. 1)
  • 9. Shadow North (Forging Tempests, Pt. 2)
  • 10. Shift to Silence (Forging Tempests, Pt. 3)
  • 11. Beacon (Forging Tempests, Pt. 4)

Le groupe néerlandais Autumn fait son retour sur le devant de la scène avec son nouvel album « Stacking Smoke », son sixième opus. Autumn s’est formé à la fin des années 90, le groupe navigue dans la mouvance d’un métal progressif à voix féminine, en l’occurrence celle de Marjan Welman. Après une longue pause de plus de sept ans, le groupe à élargi ses compositions et propose maintenant des morceaux plus élaborées et à dominantes progressives.

Dans ce registre « Forging Tempests » qui se décline en quatre parties, démontre la volonté des musiciens à mettre entre les oreilles de ses auditeurs une suite épique et variée. Les quatre pièces abondent dans un style sombre et mélancolique, notamment pour les « Pt. 1 » et « Pt. 3 » , où le chant velouté de Marjan donne à l’ensemble une couleur intimiste. Quant aux « Pt. 2 » et « Pt. 4 » elles construisent un paysage musical torturé, enveloppé par le mur sonore que les trois guitaristes du groupe bâtissent.

L’inspiration de Autumn est à son zénith et « Stacking Smoke » à un rythme soutenu construit des pièces régulières et complexes. De la piste qui ouvre l’opus « The Phantom Limb » et son superbe solo de synthé, au percutant « Old Fuel » , ils confirment tous deux le point fort du groupe, les vocaux qui alternent le chaud et le froid et renforcent l’impact des mélodies. Aucun essoufflement, pour la suite qui s’avère tout aussi prenante. Ça redémarre sur une rythmique lourde et solide pour le titre éponyme « Stacking Smoke » , puis vient un « Blackout » tout en muscle suivi de « Cyanide Sky » constellé de riffs rugueux. Le très inspiré « Where the River Ends » renoue avec un progressif mid-tempo dont l’ambiance plutôt légère tranche avec le reste de l’album. Seul petit bémol « Thursday » , où malgré la qualité de l’interprétation la sauce ne prend pas.

Cette nouvelle production qui en plus d’être de grande qualité mélodique est bardée d’une énorme technicité. Vraiment, le « Stacking Smoke » des néerlandais est une belle surprise !


Genres:
  Métal ProgressifRock Progressif
Visiter le site de Autumn
cette critique a été partagée 0 fois
 700
A propos de

 Gabriel

  (502 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.