Les plus appréciés

ROZ VITALIS – The Hidden Man of the Heart

ParGabriel 10 décembre 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Crossover Prog  /  ROZ VITALIS – The Hidden Man of the Heart

ROZ VITALIS

 / The Hidden Man of the Heart


(4/5)
Label: Lizard Records   
Genres:  Crossover ProgRock Progressif

Formation:  Vladimir Efimov - guitares --- Alexey Gorshkov - trompettes, guitares --- Ruslan Kirillov - guitare basse --- Vladislav Korotkikh - flûtes --- Ivan Rozmainsky - claviers --- Philip Semenov - batterie --- Vladimir Semenov-Tyan-Shansky - guitares --- ++++Invités spéciaux++++ Danila Danilov - synthétiseurs --- Yury Khomonenko - percussions --- Mark Makarov - mandoline --- Leonid Perevalov - clarinette basse --- +++Quartet dirigé par Georgy Fedorov+++ long Fam - violon --- Valeriya Kondratyeva - violon --- Viatcheslav Agabekov - alto --- Sofiya Deynekina - violoncelle ---

  • 1. Someone Passed Over
  • 2. Passing Over (LP Version)
  • 3. Rhapsody of Refugees
  • 4. Blurred
  • 5. Trampled by the Lion And Adder
  • 6. Thou Shalt Tread Upon the Lion and Adder
  • 7. Passing on the Line
  • 8. Disturbed by Jungle
  • 9. Jungle Waltz
  • 10. Wounded by the Lion and Adder
  • 11. Fret Not Thyself Because of Evildoers
  • 12. The Hidden Man of the Heart
  • 13. Some Refugee Passed Over
  • 14. Psalm 6 (LP Version)

ROZ VITALIS a été créé par le compositeur et claviériste russe Ivan Rozmainsky en 2001, c’est un adepte d’une musique progressive et aventureuse très typée année 70. « The Hidden Man of the Heart » est un nouvel opus instrumental, un concept album de 14 pistes qui dure 63 minutes, cet « homme caché du cœur » risque fort de devenir un nouveau fleuron dans la carrière du discret guitariste russe.

ROZ VITALIS nous offre en effet une odyssée musicale et un travail de groupe un peu plus accentué qu’à l’habitude, qui a le mérite de révéler plus qu’auparavant leur individualité et leur originalité. Conçu comme un tout, chaque intervention instrumentale, chaque silence frise la perfection. La participation à l’enregistrement d’un Quatuor à cordes permet de relier les titres par des interludes musicaux, qui procurent un caractère apaisant entre les envolées lyriques et plus musclées.

Les amateurs de Camel mais aussi de Jethro Tull trouveront de la matière à mettre entre leurs deux oreilles, mes préférences vont vers des morceaux comme « Passing Over » ou bien « Thou Shalt Tread Upon the Lion and Adder » passéistes mais ingénieux. Ivan partage le goût des instrumentations riches mais aussi traditionnelles, sans pour autant verser dans un folk envahissant, celui-ci en parsème de-ci de-là quelques touches qui donnent un relief particulier à cet improbable mixage de sonorités, les excellents titres « Jungle Waltz » ainsi « The Hidden Man of the Heart » font partie de ceux-ci.

Malgré quelques longueurs, « The Hidden Man of the Heart » est au final un très bel album de rock progressif mélodique.


Genres:
  Crossover ProgRock Progressif
Visiter le site de ROZ VITALIS
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (468 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.