Les plus appréciés

KARMAMOI – The Day Is Done

ParGabriel 16 novembre 20181 Comment
Accueil  /  Rock Progressif  /  KARMAMOI – The Day Is Done
Album
du mois

KARMAMOI

 / The Day Is Done


(5/5)
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Daniele Giovannoni ( Batterie, Claviers & Chœurs ) --- Alex Massari ( Guitares et Chœurs ) --- Musique de: Daniele Giovannoni - Paroles de: Sara Rinaldi //////////// Avec : Colin Edwin - Basse sur 2, 6 & 7 -- Geoff Leigh - Flute sur 2 -- Alessandro Cefalì - Basse sur 1, 3, 4 & 5 -- Sara Rinaldi - Chant principal -- Emilio Merone - piano sur 1 & Clavier solo sur 7 -- Luca Uggias - Piano sur 2 & 3 -- Lara Bagnati - Flute sur 1 -- Valerio Sgargi - Rap sur 7

  • 1. The Day Is Done
  • 2. Take me Home
  • 3. Portrait Of A Man
  • 4. Getaway
  • 5. Running Through The Lands
  • 6. Your Name
  • 7. Mother's Dirge
  • 8. Lost Voices

KARMAMOI nous revient avec un album « The Day Is Done » sa quatrième production, la dernière chroniquée dans nos colonnes était ‘Silence Between Sounds’ en 2016. (http://progcritique.com/2017/03/karmamoi-silence-between-sounds/).

KARMAMOI a su trouver le temps et l’envie d’écrire huit compositions pour un album conceptuel inspiré du désastre de la Grenfell Tower qui s’est produit à Londres le 14 juin 2017. L’album explore l’histoire de l’aliénation et de la douleur de deux frères qui ont quitté leur pays. trouvé une vie meilleure en Europe, mais sont morts dans les flammes. C’est une histoire vraie. « The Day Is Done » est dédié à toutes les victimes de l’incendie de la Grenfell Tower et à tous les peuples confrontés à la fuite de leur pays pour cause de guerre et de pauvreté.

Pour la musique KARMAMOI y a mis tout son cœur, tout son savoir faire, et on comprend qu’il soit fier de cet album éclectique et très bien réalisé, rock progressif, rock classique, acoustique, tout se mêle en une osmose réussie. Le caractère intemporel du groupe séduit immédiatement, dégustez sans modération l’intimiste « Take me Home » , « Portrait Of A Man » la pièce la plus ambitieuse du concept (11 :20 minute), ou le bouquet final qu’est « Mother’s Dirge » et son terme majestueux. Des compositions très élaborées, techniques et mélodiques à la fois, tout cela ne fait aucun doute le plaisir est de tous les instants, entre le morceau éponyme « The Day Is Done » et « Lost Voices », les 8 titres de cet album nous ravissent par leur émotion débordante, nous enthousiasment par leur ingéniosité et par leur interprétation toute en finesse. Le groupe a impliqué plusieurs invités, musiciens de talent, dans ce concept, dont Colin Edwin, bassiste (Porcupine Tree) et Geoff Leigh, flûtiste et saxophoniste (Steven Wilson, Ex-Wise Heads).

KARMAMOI constitue une des bonnes surprises de cette deuxième moitié d’année et ce « The Day Is Done » , tout en finesse, prend des allures de must, ne passez pas à côté !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de KARMAMOI
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (448 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

Laisser un message

Your email address will not be published.