Les plus appréciés

Twinscapes – Vol​.​2: A Modern Approach To The Dancefloor

ParGabriel 25 octobre 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock  /  Twinscapes – Vol​.​2: A Modern Approach To The Dancefloor

Twinscapes

 / Vol​.​2: A Modern Approach To The Dancefloor


(5/5)
Label: RareNoiseRecords   
Genres:  RockRock Progressif

Formation:  Colin Edwin : basses fretless, conception rythmique, programmation ---. Lorenzo Feliciati : basses fretless, claviers, guitares acoustiques et électriques. --- Roberto Gualdi : Batterie et percussions. --- Avec: Andi Pupato : Percussions sur "The (Next) Level Think" --- Reuben Balch : Flûte sur "Precipice", Saxophone Alto sur "Future Echo"

  • 1. Tin Can
  • 2. Severing Suns
  • 3. Bedroom Corner
  • 4. Future Echo
  • 5. In A Haze
  • 6. Precipice
  • 7. Ghosts Of Tangier
  • 8. The (Next) Level Think
  • 9. In A Daze
  • 10. Heat Collision

Pour leur deuxième collaboration avec TWINSCAPES, les bassistes Colin Edwin et Lorenzo Feliciati se remémorent et abordent leurs racines pop respectives, celles des années 1980, et cela donne « Vol​.​2: A Modern Approach To The Dancefloor » . Un album qui s’inscrit dans la mouvance de leur première production commune, exploitant les mêmes ambiances sonores, les improvisations libres et les nombreuses références au rock progressif.

Colin et Lorenzo construisent des paysages musicaux aux formes fortes et précises, et mettent en évidence une propension quasi-systémique à propager la nostalgie, celle-ci suinte sur chaque note des dix compositions de l’album. Alors, on s’enfonce avec ravissement dans le dédale des souvenirs des musiciens, et l’on rencontre au détour de chaque mélopée un rappel à nos groupes emblématiques de l’époque. Un opus riche qu’il est bien difficile de décortiquer titre par titre, voici donc ci-dessous le ressenti à l’écoute des morceaux les plus emblématiques de ce Vol​.​2.

Effectivement « Tin Can » qui ouvre le CD affiche son caractère ‘Dancefloor’, et sonne comme un hommage au groupe allemand CAN, figure de proue du genre musical Krautrock, ayant émergé à la fin des années 60. Mélodie désabusée mais jamais déprimée, « Severing Suns » s’étale sur prés de sept minutes dans un dépouillement pur comme une prière, un murmure naturel et musical, certains y trouveront des clins d’œil à Vangélis. Des réminiscences de Tangerine Dream accompagnent « Bedroom Corner » qui met en scène un Edwin jouant une mélodie chaloupée sur sa basse Fretless, accompagné de main de maître par Feliciati, un titre superbement équilibré et bien balancé. Calme et sérénité, le duo garde l’humeur de son premier album pour « In a Haze » , morceau tout en retenue et subtilité qui peut être prétexte au recueillement. L’esprit jazz rock du Weather Report est présent pour « The (Next) Level Think » motif à un véritable festival mélodique, inventif et pétri de styles qui se marient à la perfection.

En explorant la musique des multi-instrumentistes Colin Edwin et Lorenzo Feliciati de ce « Vol​.​2: A Modern Approach To The Dancefloor » , l’on découvre, une multitude de styles, une envolée de notes et de titres passionnés !

Future Echo


Genres:
  RockRock Progressif
Visiter le site de Twinscapes
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (438 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.