Les plus appréciés

Gerald Massois – Le vol erratique d'un papillon

ParGabriel 5 octobre 20181 Comment
Accueil  /  Atmosphérique  /  Gerald Massois – Le vol erratique d'un papillon

Gerald Massois

 / Le vol erratique d'un papillon


(4/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  AtmosphériqueRock Progressif

Formation:  Gérald Massois - chant, guitares, et tout les autres instruments --- Maxx GIillard - batterie --- Thomas Lozano - Arrangements cuivres/bois/harpe sur Un Vendredi de larmes --- Nicolas Gardel - Solo de ROLI sur Le sang des innocents, piano ambient sur Le vide de ton absence)

  • 1. Un Vendredi De Larmes (Partie 1)
  • 2. Un Vendredi De Larmes (Partie 2)
  • 3. Une Prison De Reves
  • 4. Le Sang Des Innocents (une Irrepressible Rage)
  • 5. Le Sang Des Innocents (une Jeunesse Desabusee)
  • 6. Novembre
  • 7. Les Blessures De Mon Ame
  • 8. Un Concours De Circonstances
  • 9. Le Vide De Ton Absence
  • 10. Le Vol Erratique D'un Papillon

Gérald MASSOIS est un musicien français aux multiples influences (Queen, Pink Floyd, U2, Peter Gabriel, Dream Theater…), il publie aujourd’hui un concept album aux influences progressives. Divisé en 8 chapitres, « Le vol erratique d’un papillon » aborde les thèmes de la reconstruction après la perte de l’autre.

Gérald MASSOIS risque de faire parler de lui, avec plus de 76 minutes de musique qui a de sérieux atouts pour séduire vos oreilles progressives. Les influences seventies et un habillage musical moderne se marient à merveille pour donner à ces compositions un ton nouveau et profondément original. Suivant le fil conducteur du concept imaginé par Gérald les morceaux se déclinent tour à tour enjoués ou plus intimistes, l’introduction « Un Vendredi De Larmes (Partie 1) et (Partie 2) » arrive directement à l’essentiel et démontre l’extraordinaire faculté du compositeur à allier le sens de l’urgence et le relief progressif des parties instrumentales. Car entre douceur et mélancolie pure et dure, à l’image de « Une prison de rêves » ou « Novembre » , le concept déploie aussi ses ailes dans des riffs plombés « Le Sang Des Innocents (une Jeunesse Désabusée) » .

Une musique hors du temps et de la mode, des textes plutôt inspirés surplombés par le chant aérien et sensuel de Gérald, rien à jeter (juste peut être quelques longueurs de-ci, de-là), en tout cas dans ce premier essai, qui a trouvé le juste équilibre entre ses diverses influences, et c’est un régal !


Genres:
  AtmosphériqueRock Progressif
Visiter le site de Gerald Massois
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (448 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

1 commentaire

Laisser un message

Your email address will not be published.