Les plus appréciés

Dustman Dilemma – On Second Thought

ParGabriel 9 octobre 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Canterbury  /  Dustman Dilemma – On Second Thought

Dustman Dilemma

 / On Second Thought


(3.25/5)
Label: L'étourneur Caen, France   
Genres:  CanterburyRock Psychédélique

Formation:  Nicolas Tritschler : Batterie, Chant, Bidules --- Pierre Blin : Claviers, Machins --- Samuel Frin : Sax, Clarinette, Choses Variées --- Virgile Delesculier : Basse --- Jocelyn Debart : Violon --- Bruno Godard : Contrebasson

  • 1. On second thought
  • 2. Facing the dilemma
  • 3. Resignation
  • 4. Beyond the veil
  • 5. Back and glad
  • 6. Definitly hammered
  • 7. Foresigh

On Second Thought, est le deuxième album du groupe français Dustman Dilemma. Le groupe décrit sa musique comme étant d’avant-garde/jazz-rock mais aussi du psyché-rock narratif. L’instrumentation du groupe est originale, orientée traditionnelle, contrebasse, violon et saxophone s’acoquinent à celle plus classique pour une formation rock.

La musique présente sur On Second Thought est dans la droite lignée de son prédécesseur « First Trip To The Roaring Plains » , à savoir un rock psychédélique aux entournures Canterbury, aux accents à la Robert Wyatt ou musicalement souvent proche de Matching Mole. Les sept titres de cet album sont autant de voyages à travers l’univers surprenant, onirique ou exubérant de Dustman Dilemma. Des sensations de sérénité et de délicatesse sont aussi bien présentes au fil de l’opus et l’on se délecte dès le premier titre « On second thought » , qui donne son nom à l’album, il dégage sous ses allures ouatées une sensibilité à fleur de peau. On écoute avec surprise et bonheur le très jazzy et énergique « Facing the dilemma » ainsi que la musique calme et douce de « Resignation » , qui aurait mérité quelques minutes de plus. Lancinant et minimaliste, « Beyond the veil » dégage une ambiance sombre et oppressante baigné de sons psychédéliques. Enfin on prend du plaisir sur le remuant et énergique « Back and glad » dans la lignée musicale d’Emir Kusturica and the No Smoking Orchestra.

C’est dans ces titres, moments d’émotion et de création, que Dustman Dilemma est le meilleur, il devient artificiel quand il s’essaie aux mélodies déstructurées et sans âme, « Definitly hammered» et surtout « Foresigh » font parties de celles là et laissent un goût d’inachevé et de surfait, dommage !

Pas de titre fort, juste des morceaux honnêtes, conforment dans l’esprit aux vœux musicaux de Dustman Dilemma. Ils méritent tous une écoute attentive pour une compréhension plus profonde, et il est certain que chacun y trouvera son compte !

Ecoute de l'album !


Genres:
  CanterburyRock Psychédélique
Visiter le site de Dustman Dilemma
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (436 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.