Les plus appréciés

Ursus X – Orion

ParGabriel 30 août 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Atmosphérique  /  Ursus X – Orion

Ursus X

 / Orion


(4.25/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  AtmosphériqueCrossover ProgRock Progressif

Formation:  Björn Johansson - electrique et acoustique guitares, flûtes, mandolines et percussions Staffan Lückander - synthesizer, piano

  • 1. Orion, Pt. 1 (21:08)
  • 2. Orion, Pt. 2 (21:41)

Je l’avais zappé lors de sa sortie en 2017, mais vu la qualité de celui-ci et sa présence répété dans ma platine, je répare l’oubli !

Le duo suédois de Bjorn Johansson et Staffan Luckander qui forme Ursus X signe avec cet « Orion » un album instrumental surprenant et abouti, un CD jubilatoire hors du temps et de toutes prétentions commerciales, puisque celui-ci se compose de deux pièces de plus de vingt minutes chacune dans un style proche de Mike Oldfield ou Robert Reed.

Sans tomber dans les travers bien (trop) souvent reprochés à Mike Oldfield la musique de Ursus X trouve de l’ampleur, de l’émotion et ceci dès les premières notes de « Orion, Pt. 1 » longue de 21:08 minutes. Une grande fresque musicale qui nous fait parcourir au fil des styles abordés toute une palette de mélodies, parfois enjouées, parfois oppressantes, alliant la modernité des sons et le retour à des ambiances folkloriques (chœurs et mélopées du Moyen-Orient) .

Le deuxième titre « Orion, Pt. 2 » entité indivisible de 21:41 minutes, propulse l’auditeur sur des terrains bien mieux connus (Mike n’est pas bien loin), mais aussi dans des contrées encore inexplorées, loin d’un vulgaire remplissage chaque partie musicale a été travaillée avec précision afin de lui donner une dimension unique.

Loin des effets redondants principalement associés à ce genre, les mélodies élaborées arrivent à tisser des atmosphères variées, d’une qualité technique impressionnante. Et bien voila « Orion » deux morceaux savamment construits, que je vous invite à découvrir !


Genres:
  AtmosphériqueCrossover ProgRock Progressif
Visiter le site de Ursus X
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (448 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.