Les plus appréciés

TOMORROW’S EVE – Mirror Of Creation III – Project Ikaros

ParGabriel 4 juillet 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Métal Progressif  /  TOMORROW’S EVE – Mirror Of Creation III – Project Ikaros

TOMORROW’S EVE

 / Mirror Of Creation III - Project Ikaros


(4.25/5)
Label: Baze Records / Dr. Music Promotion   
Genres:  Métal ProgressifRock ProgressifRock Symphonique

Formation:  Martin LeMar : Chant --- Rainer Grund: Guitare --- Oliver Schwickert: Claviers --- Mike LePond: Basse --- John Macaluso: Batterie

  • 1. Welcome To The Show
  • 2. Morpheus
  • 3. Bred And Circuses
  • 4. Imago
  • 5. The System
  • 6. Law And Order
  • 7. Dream Within A Dream
  • 8. Terminal
  • 9. Inner Sanctum
  • 10. Somnium Ex Machina
  • 11. Among Each Other

TOMORROW’S EVE, formé en 1999, publie son cinquième album studio, « Mirror Of Creation III – Project Ikaros » .

TOMORROW’S EVE revient avec une nouvelle collection de onze titres originaux et magistraux. Le groupe dans ce concept baptisé le «miroir de la création» revisite les drames de l’histoire humaine passées et peut-être à venir. Comme à leur habitude les compositions, dont les genres musicaux naviguent entre un métal symphonique brutal et un rock progressif heavy, sont complexes mais s’articulent toujours autour de refrains accrocheurs et mémorisables.

L’introduction au projet « Welcome To The Show » donne le ton, rythmes complexes et mélodie luxuriante, un effort clair à été fait pour écrire un morceau accessible et imprégné de grands moments mélodiques, mais le tout sans sacrifier les joutes instrumentales fédératrices dans ce genre musical. Sur « Morpheus » Le chant de Martin LeMar varie au gré des breaks et l’on retrouve de-ci de-la et avec plaisir cet aspect charmeur ou rentre dedans qui le caractérise si bien. Chaque titre varie constamment et propose une facette différente de TOMORROW’S EVE, beaucoup plus speed « Bred And Circuses » affiche des percutions impressionnantes et déroule un heavy métal de premier ordre. L’ambiance vaguement gothique de « Imago » démontre le bel éclectisme musical qui anime l’opus. Le groupe aligne aussi les titres prog à l’image de « The System » , « Law And Order » et « Somnium Ex Machina ». La suite de l’album reste dans le même tempo, pas de pistes qui « traînent » , qui soient trop longues ou redondantes. « Dream Within A Dream » et « Terminal » se parent de mélodies et de refrains imparables et « Inner Sanctum »  aborde un métal léger tout en émotion. Le classique et épique « Gods Among Each Other » clôt ce « Mirror Of Creation III de fort belle manière.

Sans trop s’éloigner d’une formule éprouvée et sans sacrifier une qualité constante des titres, TOMORROW’S EVE parvient à un résultat final extrêmement satisfaisant !


Genres:
  Métal ProgressifRock ProgressifRock Symphonique
Visiter le site de TOMORROW’S EVE
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (398 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.