Les plus appréciés

The Man From RavCon – Another World

ParGabriel 6 juillet 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Atmosphérique  /  The Man From RavCon – Another World

The Man From RavCon

 / Another World


(4/5)
Label: Autoproduction   
Genres:  AtmosphériqueCrossover ProgRock Progressif

Formation:  Mike Brown: Tous les instruments --- Avec : Larry Smith: guitare (1) --- Jeff Eacho: flute (3, 6)

  • 1. Colossus
  • 2. Satellite Flight
  • 3. Max The Cat
  • 4. Code Red
  • 5. Promised Land
  • 6. The Garden
  • 7. A Peaceful Transition
  • 8. Another World
  • 9. Pole To Pole

The Man From RavCon livre avec « Another World » neuf compositions dans la lignée de leur dernière production « Strange Universe », quoique un peu plus abordables pour ne pas dire plus commerciales. The Man From RavCon (alias Mike Brown) crée des pièces instrumentales progressives et mélodiques … une musique avec un fort attrait visuel conçu pour façonner des images dans l’esprit de l’auditeur.

Et ça démarre sur les chapeaux de roues avec « Colossus » , où le style bien particulier de Mike Brown est décliné en de multiples changements d’ambiances rock appuyées par les superbes interventions de Larry Smith à la guitare électrique. Suit le différent et acrobatique « Satellite Flight » , un titre à la musique métronomique dont on ressent l’urgence à chaque instant, un savant mélange entre la rigueur du Tangerine Dream de l’album « Ricochet » et le savoir faire mélodique d’Alan Parson. Ambiance Camel pour « Max The Cat » et « The Garden » où la flûte de Jeff Eacho mène la danse, Mike Brown réussit la gageure d’offrir des compositions aussi peaufinées que celles des grands groupes qui symbolisent parfaitement bien le rock progressif. Le titre éponyme « Another World » offre une mélodie imparable associé à une lancinante beauté qui se déroule sur plus de sept minutes.

Quelque peu différente la musique de « Promised Land » , « Pôle To Pôle » et « A Peaceful Transition » prend une nouvelle direction et semble plus aérienne, plus libre et moins empesée qu’à l’habitude, ce qui donne à l’opus une bonne tenue sur la durée d’écoute et une ouverture musicale  accessible, mais pas dénuée d’éléments progressifs.

« Another World »  reprend le fil musical de « Strange Universe » en y apportant une spontanéité, une fraîcheur et une légèreté que ne possédait pas celui-ci, et comme le dit si bien Mike serait-ce la parfaite bande-son pour l’été 2018 ?


Genres:
  AtmosphériqueCrossover ProgRock Progressif
Visiter le site de The Man From RavCon
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (398 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.