Les plus appréciés

Marchesi Scamorza – Gemini

ParGabriel 19 juillet 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Marchesi Scamorza – Gemini

Marchesi Scamorza

 / Gemini


(4.25/5)
Label: PMS Studio V2 Net Label 2018    
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Enrico Bernardini - chant Lorenzo romani - guitare, mandoline, claviers, choeurs Enrico Cazzola - claviers Paolo Brini - basse Alessandro Padovani - batterie

  • 1. Prendi Rispondi Pesa Vuota (
  • 2. Abatjour
  • 3. Ho Sentito Il Vuoto
  • 4. Specchio
  • 5. Ricordi (
  • 6. Diario
  • 7. Crepe Sulla Testa
  • 8. Oltre Lo Specchio
  • 9. Urla Ricorda Pensa
  • 10. Notte Senza Fine
  • 11. All'ombra Della Lotta
  • 12. Silenzioso Addio

Le groupe italien Marchesi Scamorza produit aujourd’hui un concept album nommé « Gemini » , d’une durée de 55:14 minutes. Celui-ci nous raconte l’histoire d’un homme schizophrène aux prises avec ses multiples personnalités. Les douze pistes de l’opus permettent à leurs écoutes de découvrir la vie intérieure et les humeurs du personnage.

« Gemini » est le troisième album de Marchesi Scamorza toujours édité par le label PMS Studio. Le groupe pratique un rock prog typé faisant référence aux combos progressifs italiens des années 70/80, j’ai en tête des formations comme P.F.M., Banco ou bien Le Orme. Le fait de chanter en italien n’est surement pas étranger à cette comparaison.

L’ensemble de l’opus développe, à l’ombre du grand king Crimson, des morceaux recherchés et ludiques, qui dans leurs grandes majorités font découvrir le savoir-faire indéniable du groupe. Mêmes visions musicales progressives que ses aînées, associant la beauté et la complexité des mélodies. Ne sont pas oublié non plus les envolées lyriques. Au titre des réussites on peut citer des pièces comme « Prendi, rispondi, pesa, vuota » qui ouvre l’album, les langoureux « Abajour » et « Silenzioso addio » , douces mélopées qui profitent de la voix puissante de Enrico Bernardini, et « Oltre lo specchio » qui bénéficie d’une orchestration que ne renierait pas Robert Fripp. Enfin l’instrumental  « Notte senza fine » taquine avec réussite l’aspect un  tantinet  psyché du groupe.

Marchesi Scamorza vous a concocté avec « Gemini » des pièces ambitieuses qui vous  raviront  les sens !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Marchesi Scamorza
cette critique a été partagée 0 fois
 500
A propos de

 Gabriel

  (403 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.