Les plus appréciés

Laura Meade – Remedium

ParGabriel 21 juin 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Laura Meade – Remedium

Laura Meade

 / Remedium


(4.5/5)
Label: Doone   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Laura Meade (IZZ): Chant, Piano --- John Galgano (IZZ): Basse, Claviers, Guitares, Batterie --- Invités : Randy McStine (The Fringe, Lo-Fi Resistance): Guitare électrique (1) --- Jason Hart (I and Thou, Renaissance, Camel): Claviers et 'String Arrangement' (10) ---Paul Bremner (IZZ): Guitare électrique (4) --- Greg DiMiceli (IZZ): Batterie (4) --- Greg Meade: Guitare électrique (3) --- Brian Coralian (IZZ): Batterie (2)

  • 1. Sunflowers at Chernobyl
  • 2. Conquer the World
  • 3. What I See From Here
  • 4. Never Remember
  • 5. The Old Chapel at Dusk
  • 6. Dragons
  • 7. Home Movies
  • 8. Your Way
  • 9. Every Step (
  • 10. Irradiation

« Remedium » est le premier effort solo pour Laura MEADE présente au chant sur les dernières productions du groupe américain de rock progressif IZZ. Épaulée par John GALGANO de IZZ, les dix titres présents sur la galette balaient un spectre musical qui s’étend bien au delà de la musique progressive.

Dans la rubrique des titres qui abordent sans sourciller un progressif direct et classique « Sunflowers at Chernobyl » et « Dragons » transportent l’auditeur dans une autre dimension, les deux pistes sont à la fois douces et rythmées sensations que vient confirmer les judicieuses interventions de Randy McStine et John GALGANO à la guitare.

Un peu plus éloigné du progressif les huit autres titres nous entraînent dans une palette de styles variés, le deuxième morceau « Conquer the World » nous offre une rythmique et des vocalises jazzy surprenants. « What I See From Here » et d’une douceur rassurante, apaisante et surtout lyrique, ce qui permet d’apprécier à sa juste valeur la voix de Laura chaude et limpide. On retrouve aussi une Laura surprenante qui aborde avec « Home Movies » un côté folk/prog fort réussi, au programme mélodie fine et majestueuse. Pour les amateurs de performances vocales « Every Step » s’impose, sur une mélodie chaloupée, comme le plus démonstratif des capacités vocales de Laura. Symphonique et raffiné, « Irradiation » , sur des arrangements de Jason Hart  clôt « Remedium » de fort belle manière.

Laura MEADE a tout pour nous amadouer, une voix aérienne, des musiques riches et envoûtantes, laissons nous séduire !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Laura Meade
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (416 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.