Les plus appréciés

PINSKI – Sound the Alarm

ParGabriel 22 mai 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Alternative Rock  /  PINSKI – Sound the Alarm

PINSKI

 / Sound the Alarm


(3.5/5)
Label: Gentle Art Of Music   
Genres:  Alternative RockRock Progressif

Formation:  Insa Reichwein aka. Pinski : chants, guitare acoustique --- Ian Alexander Griffiths : guitare électrique, chœurs --- Christopher Streidt : basse, cœurs --- Stephan Schöpe : batterie.

  • 1. Ugly Side
  • 2. Sound the Alarm
  • 3. Butterflies
  • 4. III
  • 5. Humanity
  • 6. Fire
  • 7. Letter of Regret
  • 8. Society
  • 9. Red Sun
  • 10. Stay Alive
  • 11. Light Calling

Si vous aimez le rock progressif et à la fois le rock alternatif, l’album « Sound the Alarm » de PINSKI et fait pour vous. Les onze titres présents sur l’opus bénéficient d’une production sans faille, les musiciens sont au meilleur de leur niveau et le chant féminin de Insa Reichwein est riche en émotions, puissant et velouté quand les compositions l’exigent.

Un son fort et percutant qui fait la part belle aux judicieuses interventions de Ian Alexander Griffiths à la guitare électrique, et bien entendu, aux vocalises de Insa qui survole chaque morceau avec son timbre si attachant. Dans l’opus pas de titre tarabiscoté ici tout va à l’essentiel, PINSKI prouve sa capacité à faire des chansons simples sans se forcer, à titre d’exemple « Butterflies » et « Stay Alive » en sont la brillante démonstration.

Si, par contre, vous appréciez les inclinaisons pop et les mélodies accrocheuses « Light Calling » la ballade à la guitare acoustique est là pour charmer vos oreilles. Le reste des titres oscille entre un rock pêchu et ébouriffant à l’image de « Ugly Side » et « Letter of Regret » , qui abordent le côté un peu plus aride de l’opus, et un rock à tendance progressive comme la huitième piste « Society » .

Pas de prise de tête pour « Sound the Alarm » , mais un plaisir simple à l’écoute de celui-ci !


Genres:
  Alternative RockRock Progressif
Visiter le site de PINSKI
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (428 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.