Les plus appréciés

Half a Band – Industrial towns

ParGabriel 21 mars 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Half a Band – Industrial towns

Half a Band

 / Industrial towns


(4.5/5)
Label: Autoproduction   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Olivier Bonneau

  • 1. Industrial towns
  • 2. Night train
  • 3. Shale Gas
  • 4. Bridge of tears
  • 5. Final Goodbye
  • 6. Overwhelmed
  • 7. Never ending end

Je découvre avec plaisir l’album de « Half a Band » , produit, enregistré et interprété par Olivier Bonneau de Clermont Ferrand. Ce nouvel opus, « Industrial towns » est composé de sept titres, qui plongent l’auditeur dans un ensemble écrit avec rigueur mais qui jamais ne manque d’inspiration.

L’influence majeure de « Half a Band » est sans conteste proche du Pink Floyd, les envolées de claviers et guitares sur fonds de mélodies planantes rappellent immédiatement la grande époque de celui-ci, principalement la période avec Roger Waters et David Gilmour aux commandes. On pense notamment à l’écoute de l’époustouflant morceau d’ouverture « Industrial towns » aux ambiances éthérées de l’excellent « A Pillow of Winds » qui est présent sur l’album ‘Meddle’ (1971), une belle référence !

Le reste de l’opus se déroule avec une qualité constante, bref, que du très bon, vous ne serez pas déçu même si ce n’est pas forcement l’album de l’année. Les morceaux se succèdent sans faiblesse, « Bridge of tears » un instrumental mélodique et transcendant, qui sans resservir le même breuvage musical que dans les années 70, fera le lien avec les bonnes vieilles compositions du Ash Ra Temple. Le très immédiat et percutant « Final Goodbye » , pourvu d’un très bon refrain pourrait figurer sans rougir sur un album de RPWL. L’instrumental « Overwhelmed » aux sonorités célestes nous fera tutoyer les étoiles et disposera délicatement notre attention sur « Never ending end » le final délicat et soigné de l’album.

Une bonne surprise que ce « Industrial towns » , je m’en vais de ce pas découvrir les productions antérieures d’Olivier, elles sont au nombre de huit, belles écoutes en perspective !

Night train

26166101_2063975020514468_8559691209389706715_n

Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Half a Band
cette critique a été partagée 0 fois
 600
A propos de

 Gabriel

  (398 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.