Les plus appréciés

WEEND'Ô – TIME OF AWAKENING

ParGabriel 5 février 2018Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  WEEND'Ô – TIME OF AWAKENING

WEEND'Ô

 / TIME OF AWAKENING


(4/5)
Label: Autoproduction   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Laetitia Chaudemanche: chant, claviers Maxime Rami: basse Nathanaël Buis: batterie, programmation Terence N'Guyen: guitare, programmation

  • 1. Time is awakening part1
  • 2. Time is awakening part2
  • 3. Time is awakening part3
  • 4. Angel dust
  • 5. Elea part 1
  • 6. Elea part 2

Après « You Need To Know Yourself » un premier album qui promettait à WEEND’Ô un avenir musical radieux, ce Time Of Awakening, qui a fait appel à un financement collégial pour voir le jour, oscille entre une association de progressif, de métal éthéré et nous prouve, avec trois compositions dont deux suites, leur faconde mélodique. Des morceaux qui font fi du carcan des influences et vont encore plus loin, dans l’inspiration des textes de Laetitia Chaudemanche, ainsi que dans la composition musicale qui révèle un équilibre parfait.

Parmi les sommets de l’album, la suite au titre éponyme qui ouvre le CD, on découvre une composition hyper progressive irriguée par différentes phases le tout scindé en trois parties, dont la deuxième instrumentale, allant de l’intimiste et passant par des moments qui nous transportent loin dans le firmament, l’ensemble couronné par le jeu de guitare tout en finesse de Terence N’Guyen.

WEEND’Ô qui a su gardé pour « Angel dust » un aspect un tantinet rock psyché pêchu, peut surprendre avec ce titre, tantôt enlevé, tantôt plus en retenu, hérité en direct des années 70’s, un morceau a la fois lumineux et tourmenté.

« Elea part 1 » et « Elea part 2 » prouvent la capacité musicale de WEEND’Ô à s’imprégner de nouveaux styles musicaux (post et electro) en les fusionnants pour les digérer avec intelligence, les deux parties dégagent une classe imparable, la voix d’Alan Reed (ex Pallas) s’apposant délicatement sur la première partie, dés le démarrage, le titre expose alors une continuelle succession entre passages calmes, mélancoliques et des envolées rapides et impétueuses. La partie deux propose un final instrumental somptueux appuyé par des vocaux qui forment une belle osmose entre la mélodie et la guitare.

« Time Of Awakening » montre un WEEND’Ô sûr de sa musique, qui nous invite à un beau voyage dans son univers !

Elea part 2


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de WEEND'Ô
cette critique a été partagée 0 fois
 800
A propos de

 Gabriel

  (416 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.