Les plus appréciés

Dave Kerzner – Static

ParGabriel 27 novembre 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Dave Kerzner – Static

Dave Kerzner

 / Static


(4.5/5)
Label: Cherry Red Records   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Dave Kerzner (Chant / Guitares / Claviers) --- Invités : Alex Cromarty (Batterie), Billy Sherwood (Basse), Colin Edwin (Basse), Derek Cintron (Batterie), Durga Mcbroom (Chant), Fernando Perdomo (Guitares / Basse / Batterie), Lorelei Mcbroom (Chant ), Matt Dorsey (Basse), Nick D'Virgilio (Batterie), Randy Mcstine (Guitares / Basse /), Ruti Celli (Violoncelle), Stuart Fletcher (Basse)

  • 1. Prelude
  • 2. Hypocrites
  • 3. Static
  • 4. Reckless
  • 5. Chain Reaction
  • 6. Trust
  • 7. Quiet Storm
  • 8. Dirty Soap Box
  • 9. he Truth Behind
  • 10. Right Back To The Start
  • 11. Statistic
  • 12. Millennium Man
  • 13. State of Innocence
  • 14. The Carnival of Modern Life

Après un premier album intitulé « New World » parue en 2014, le multi instrumentiste, compositeur, producteur et ingénieur Dave Kerzner publie « Static » qui a vraiment les arguments pour charmer tous les amateurs de rock progressif, en effet Dave propose dans cet album un florilège de morceaux aux influences multiples. Au fil des différents climats l’on peu découvrir des clins d’œils appuyés vers des groupes aussi différents que Marillion, Jane, Alan Parson ou bien Barclay James Harvest. Ce mixage intelligent profite à des compositions que Dave nous sert d’une manière bien personnelle. Il est assisté dans ce concept par une myriade d’invités plus prestigieux les uns que les autres, voir la formation du groupe un peu plus haut dans la page rubrique ‘Formation‘.

« Static » comprend 14 titres et Dave le présente comme « un concept album de rock progressif évoquant les difficultés de la vie quotidienne et l’imprégnation de ces interférences ‘statiques’ dans nos têtes qui freinent notre chemin vers la clarté et le bonheur»

Sans analyser l’ensemble des pistes présentes sur l’album, je peux dire qu’après une brève introduction « Prélude » , les choses sérieuses commencent avec « Hypocrites » un rock progressif inventif qui s’étire sur 8:29 minutes, où se mélange des harmonies vocales à la Beatles et des interventions musicales aériennes et acérées. Dave compose aussi des mélodies mid-tempo émouvantes, justes et touchantes, comme « Static » dans la lignée d’Alan Parson, « Trust » que ne renieraient pas les Moody Blues et « State of Innocence » qui pourrait figurer au répertoire de B.J.H. ou Supertramp. Les aficionados des longues pièces épiques à tiroirs ne sont pas oubliés, « The Carnival of Modern Life » saura les satisfaire, du haut de ses 16:52 minutes tous les aspects du genre progressif sont abordés, un véritable patchwork qui survole cet album et nous emporte vers un final orgastique.

« Static » un opus efficace et profond, Dave Kerzner a su composer un super concept qui affirme sa place dans le monde du rock progressif.


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Dave Kerzner
cette critique a été partagée 0 fois
 300
A propos de

 Gabriel

  (328 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.