Les plus appréciés

Forever Twelve – Home

ParGabriel 11 octobre 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  Forever Twelve – Home

Forever Twelve

 / Home


(3.5/5)
Label: Melodic Revolution Records   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  John Baker : Chant --- Steve Barberic : Claviers --- Tom Graham : Guitare, Claviers, Basse & Chœurs --- Fernando Martinez : Batterie & Percussions

  • 1. The Seven Seas
  • 2. Home
  • 3. Daisy Chain
  • 4. Kansas By The Sea
  • 5. Karmageddon
  • 6. Acoustic Rose
  • 7. Fate in Our Hands

Forever Twelve est un groupe de rock progressif basé à Los Angeles, en Californie, qui a été fondé au début des années 90 par Kenny Hundt, Steve Barberic. Le groupe a subit des départs et arrivées de musiciens au cours de sa longue carrière, chaque nouveau membre aidant à façonner et à redéfinir le son actuel de Forever Twelve. Le dernier venu en 2012 est John Baker l’ancien chanteur de Mars Hollow.

« Home » et le quatrième album du groupe et ce dernier opus joue résolument la carte d’un rock progressif nerveux et épique, le premier titre  « The Seven Seas » , vaste  fresque aventureuse, conjugue de pair un mode rock progressif traditionnel associé à une mélodie tout à la fois subtile et entreprenante. L’ensemble de plus de 16 minutes aurait gagné en concision s’il avait été un tantinet plus court. Le titre éponyme « Home » est plus tranchant et énergique, on apprécie, c’est  joliment ficelé, malgré un classicisme éprouvé qui n’arrive pas à faire exploser la mélodie. Démarrage débridé pour « Daisy Chain » surfant par endroit sur la crête d’un rock symphonique et raffiné, le tout pimenté de soli de guitares dévastateurs.

Baisse de régime à l’arrivée de « Kansas By The Sea » qui navigue entre ballade impeccable et rock façon Styx, très agréable à écouter. Pour « Karmageddon » , Forever Twelve ressert les mêmes recettes que ses illustres aînés et ça marche et ça joue bien, la musique navigue dans un rock se fondant avec un égal bonheur dans plusieurs styles ;;;;; Et puis pour décompresser il y a cette plage de sensibilité pure qu’est « Acoustic Rose » où la belle voix de John Baker vous enveloppe d’émotions. Les 7:22 de « Fate in Our Hands » nous immergent dans les lourdeurs ténébreuses d’une immense ballade crépusculaire aux mid-tempos et ambiances pesantes, un morceau surprenant et intrigant, j’aime.

En bref, « Home » est un peu en dents de scie avec quelques longueurs bien vite compensées par des titres comme « Fate in Our Hands » ou bien « Acoustic Rose » qui méritent leur pesant d’écoutes !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de Forever Twelve
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (305 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n'ai cessé d'écouter et d'apprécier ce style musical. Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.