Les plus appréciés

JPL – Le Livre Blanc

ParGabriel 5 juillet 2017Aucun commentaire
Accueil  /  Rock Progressif  /  JPL – Le Livre Blanc

JPL

 / Le Livre Blanc


(5/5)
Label: http://www.jplouveton.com/accueil/   
Genre:  Rock Progressif

Formation:  Jean Pierre Louveton (Chant / Guitares / Basse / Claviers / Programmations), --- Dominique Leonetti (Chant), --- Guillaume Fontaine (Piano), --- Jean Baptiste Itier (Batterie), --- Ludovic Moro-Sibilot (Batterie), --- Sébastien Delestienne (Basse), --- Steph Honde (Chant )

  • 1. Un livre ouvert
  • 2. L'ermite
  • 3. Joker
  • 4. Trompe la mort
  • 5. L'étoile du nord
  • 6. Convoléances
  • 7. La peste et le choléra
  • 8. Jehanne
  • 9. Le livre blanc

Jean-Pierre Louveton alias JPL, qui œuvrait depuis plus de quinze années dans le groupe Nemo et après avoir saborder celui-ci en 2015, poursuit seul une carrière jalonnée par la parution de « MMXIV » en 2014 et cette année « Le livre blanc » objet de cette chronique.

Dès la première écoute, je reconnais dans les morceaux qui composent « Le livre blanc« , une certaine continuité des albums de Nemo. Mais les titres composés par Jean-Pierre sont plus direct et moins empesés qu’auparavant, bénéficiant d’une approche progressive moins codifiée, plaisante mais pas si facile d’accès qu’elle en a l’air. Pour ma part cet album est une très bonne surprises, JPL nous invite à découvrir un univers remplit de mélodies réfléchies et arrangées avec finesse. Les texte ne sont pas en reste non plus et la vision pessimiste de ce monde, ainsi que les orientations engagées du guitariste, transpirent dans cet album sur de nombreux morceaux.

« Le livre blanc » délivre ainsi un ensemble de titres ingénieux et formidablement bien interprétés, il faut dire que Jean-Pierre a su s’entourer de musiciens de qualité (une pensée pour Ludovic Moro-Sibilot, le batteur, parti le trop tôt le 24/06/17 à l’age de 28 ans). Musicalement sur la plupart des neuf titres de cet album, les ambiances progressives sont feutrées, les mélodies raffinées et les arrangements flamboyants, à l’image de « l’étoile du nord » , mon morceau préféré. « Le livre blanc » n’oublie pas non plus les amateurs de gros et beaux sons de guitares, que l’on retrouvent tout au long de celui ci et qui réussissent à ravir l’auditeur, écoutez « L’ermite » pour vous faire une idée, un pur régal. Je vous invite à dégustez sans modération « Un Livre Ouvert” et son intro tendance médiévale, « Joker » , chanté par la voix rauque et bluesy de Stef Honde, la pièce de choix « Convoléances“ , à la mélodie lancinante et à l’imprégnation lente et profonde ou le bouquet final que sont le titre éponyme “Le livre blanc” et « Jehanne » pour sa conclusion majestueuse.

Le caractère intemporel de cet opus, « Le livre blanc » , séduit immédiatement, rien à jeter sur ce nouvel album de JPL ,  c’est inventif, captivant, en bref, une vraie réussite !


Genre:
  Rock Progressif
Visiter le site de JPL
cette critique a été partagée 0 fois
 400
A propos de

 Gabriel

  (321 Critiques)

C’est en 1971 après avoir écouté Aqualung le quatrième album studio du groupe de rock Jethro Tull, que j’ai découvert le rock progressif. Ce fut une révélation et depuis je n’ai cessé d’écouter et d’apprécier ce style musical.
Partager ma passion à partir de ce site m’a semblé comme une évidence. Il va me permettre de vous tenir au courant de mes coups de cœur et découvertes, pour la plupart récentes, sans renier toutefois les albums des groupes plus anciens qui ont marqué ces cinquante dernières années.

Laisser un message

Your email address will not be published.